plante exotique

Présentation, description ou toute autre information concernant les plantes exotiques, notamment des conseils de culture

Floraison du Saintpaulia ‘Ma’s Crime Scene’

Après les premières feuilles de la bouture, voici la floraison du pied mère de Saintpaulia ‘Ma’s Crime Scene’. Superbe fleur simple rouge soutenu velouté.

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Je m’étais mis dans la tête que la fleur serait double, pure invention, cette variété a des grandes fleurs simples, d’un vrai rouge. C’est, paraît-il, le plus rouge des saintpaulias hybrides actuellement.

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene', floraison en terrarium, photo Alain Delavie

Et ce n’est que la première fleur, de nombreux boutons floraux sont déjà apparus…

Episcia ‘Silver Skies’

Dans ma commande de plantes achetées aux États-Unis, j’ai reçu un petit pied d’un épiscia hybride au feuillage particulièrement décoratif et attractif : Episcia ‘Silver Skies’.

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées, photo Alain Delavie

Episcia 'Silver Skies', Gesnériacées, photo Alain Delavie

Les petites feuilles gaufrées sont entièrement argentées, à l’exception de la marge, brun vert foncé. Le feuillage est un des attraits de cette petite Gesnériacée, proche cousine du saintpaulia, du codonanthe et des columnéas. Les fleurs simples rouge vermillon apportent une touche supplémentaire de couleur qui tranche avec le feuillage blanc argenté. Cette petite beauté pousse bien dans un environnement confiné avec une humidité ambiante élevée, sous éclairage artificiel. Je l’ai installée dans un grand terrarium, en compagnie de bégonias (Begonia malachosticta et Begonia bipinnatifida). Elle semble se plaire dans son nouveau domaine et pousse assez vite, mais pas encore de floraison pour le moment. À suivre !

Bouture miraculée de saintpaulia

Parmi les plantes reçues des Etats-Unis après un très long séjour à la douane de Roissy-en-France, j’avais un pied de Saintpaulia ‘Ma’s Crime Scene’. Une de ses feuilles était cassée à la base du pétiole. Je l’ai déposée sur le terreau dans un terrarium et voici le résultat un mois et demie après…

Bouture de feuille d'un Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' dans un terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

Bouture de feuille d'un Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' dans un terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

La feuille a fait des racines et déjà des nouvelles petites feuilles apparaissent ! Incroyable, la bouture faite à tout hasard a parfaitement réussi. En moins de deux mois et après un séjour dans le noir complet de plusieurs semaines.

Bouture de feuille d'un Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' dans un terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

Bouture de feuille d'un Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' dans un terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

Il faut dire que la plante mère semble particulièrement robuste. Non seulement elle a supporté le long voyage et le séjour prolongé dans l’obscurité sans problème, si ce n’est cette feuille cassée. Et maintenant, après avoir pris de l’ampleur assez vite, elle s’apprête à fleurir !

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' prêt à fleurir dans mon grand terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

Saintpaulia 'Ma's Crime Scene' prêt à fleurir dans mon grand terrarium, 30 novembre 2009, photo Alain Delavie

Le bouton devrait bientôt s’ouvrir. La fleur sera-t-elle double et rouge vif comme annoncé ? Réponse dans quelques jours je pense… À suivre !

Bananiers et chrysanthèmes

Les massifs de ville réservent quelques surprises. Des mariages inattendus, surprenants, comme ce massif incroyable de bananiers et de chrysanthèmes…

Massif de ville avec des chrysanthèmes autour de deux bananiers nains, jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), photo Alain Delavie

Massif de ville avec des chrysanthèmes autour de deux bananiers nains, jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), photo Alain Delavie

Les plantes exotiques sont de plus en plus présentes dans Paris et les bananiers sont aussi de plus en plus fréquents un peu partout en France, presque rustiques dans de nombreuses régions. Et voilà, la Toussaint et la Saint-Martin, c’est chrysanthèmes et bananiers. Un peu beaucoup too much !

Des oranges à Paris ?

Bien rebondies mais un peu pâlichonnes, elles attirent le regard en se promenant dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris, 19e). Des oranges, vraiment ? Mais non, les fruits du citronnier épineux (Poncirus trifoliata).

Fruits du Poncirus trifoliata dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris, 75), photo Alain Delavie

Fruits du Poncirus trifoliata dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris, 75), photo Alain Delavie

Bardé de redoutables épines, cet arbuste est le seul agrume suffisamment rustique pour résister au climat parisien. Incroyablement parfumé au printemps quand il fleurit, paré d’or en automne avant que les feuilles ne tombent, il reste décoratif avec ses petits fruits jaune orangé. Des fruits immangeables malheureusement.
À réserver aux haies défensives, à éviter sur un balcon ou une terrasse, sinon gare aux piqures !

Saintpaulia miniature Rob’s Twinkle Blue

Parmi les huit plantes reçues des États-Unis et rescapées du long voyage postal, j’ai une variété de saintpaulia miniature, un des hybrides les plus petits qui existent à ce jour : Saintpaulia Rob’s Twinkle Blue.

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

J’ai installé cette mini plante dans un aquarium Nano cube Dennerle d’une contenance de 10 litres. Le plus petit modèle de la gamme des Nano cubes. Avec un « chat » amusant trouvé lors de la rèderie d’Amiens… Mais l’aquarium, ou plutôt le terrarium, semble gigantesque par rapport aux dimensions de ce saintpaulia tout petit, riquiqui. Guère plus grand qu’une pièce de 2 euros !

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

Je suis tranquille, il n’est pas prêt d’envahir tout le bac. Quand la touffe de feuilles sera plus dense, je prélèverai quelques feuilles parmi les plus âgées pour essayer de les bouturer. Si j’obtiens d’autres pieds, je pourrai ainsi planter petit à petit le bac.

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

Micro saintpaulia Rob's Twinkle Blue dans un aquarium Nano cube Dennerle, photo Alain Delavie

Mais pour le moment, je vais laisser pousser ce végétal liliputien en surveillant l’arrosage de près car il ne doit ni manquer d’eau ni avoir les racines dans l’eau en permanence. Culture à haut risque !

Le saviez-vous ?
Cette variété est une obtention de Ralph Robinson.  Professeur de collège aux États-Unis, ce dernier cultive, multiplie, créée et expose des saintpaulias depuis 1975. Depuis 1991, il est devenu horticulteur et propose ses plantes sur son site The Violet Barn.