fleur

Tous les végétaux de la famille des Angiospermes, ayant des fleurs à un moment donné de leur cycle de vie

Pierre Hermé imagine un bouquet avec la complicité de Bergamotte

Jardins de l'Atlas, bouquet et macarons, Pierre Hermé et Bergamotte, février 2018Découvrez le bouquet imaginé par Pierre Hermé en collaboration avec l’équipe de Bergamotte. Inspirée de sa dernière création, le macaron Jardin de l’Atlas, cette composition florale nous invite à une promenade délicieuse au Maroc.

Des roses, des œillets ou encore de l’achillée font écho à la fraîcheur des notes citronnées et à la douceur du miel et de la fleur d’oranger de ce macaron d’exception. Un véritable voyage gustatif initiatique…

Bouquet et coffret de macarons disponibles exclusivement sur www.bergamotte.com

Les macarons Jardin de l’Atlas sont composés d’un biscuit macaron, de crème au citron et à la fleur d’oranger, de miel du maquis Corse. Ils sont disponibles jusqu’au 8 avril 2018. Boite de 7 macarons 20,50 €.

Burrageara (Cambria) ‘Nelly Isler’

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée présentée dans l’exposition Mille et une orchidées dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris donne des grandes fleurs dans les tons de rouge et parfumées.

Burrageara (Cambria) 'Nelly Isler', orchidée, Orchidacées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Phragmipedium ‘Don Wimber’

Phragmipedium 'Don Wimber', orchidée, Orchidacées, grande serre du Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Cette belle orchidée haute en couleur offre une floraison éclatante avec des grandes fleurs pourvues d’un labelle en forme de sabot qui lui donnent un faux air de Paphiopedilum. À admirer en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris à l’occasion de l’exposition Mille et une orchidées.

Phragmipedium ‘Don Wimber’ est un hybride entre Phragmipedium ‘Eric Young’ et Phragmipedium besseae qui a été enregistré le 10 janvier 1995. Ses fleurs ont une teinte orange soutenue avec du jaune doré au coeur (Phragmipedium bessae a des fleurs rouge vif éclatant).

Même s’il y a un petit air de ressemblance avec un sabot de Vénus (Paphiopedilum), cette variété est plus exigeante en eau et en lumière. Installez la près d’une baie vitrée, à l’abri du soleil direct. Et maintenez le substrat toujours frais à humide. La plante forme une belle touffe de feuillage. Prévoir des apports d’engrais réguliers à la belle saison pour stimuler et soutenir la croissance et la floraison, mais diminuez fortement les doses indiquées car les racines des Phragmipedium sont très sensibles aux excès de sels.

La belle diversité des Paphiopedilum

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
L’exposition Mille et une orchidées qui se poursuit en ce moment dans la grande serre du Jardin des Plantes de Paris permet d’admirer une belle palette de Paphiopedilum et je vous propose d’en découvrir quelques uns.

Paphiopedilum, orchidées, exposition Mille et une orchidées, Jardin des Plantes, Paris 5e (75) (suite…)

Bouquet de roses, renoncules et genêt

Bouquet de roses, renoncules et genêt, Paris 12e (75)
Chez les fleuristes, c’est le printemps toute l’année et plus particulièrement au coeur de l’hiver. La preuve en bouquet avec cette composition de roses miniatures, de renoncules doubles et de genêt.

Bouquet de roses, renoncules et genêt, Paris 12e (75) (suite…)

Des fleurs sur le groseillier doré à la mi février

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)
L’épisode neigeux de la semaine dernière n’a pas suffi pour ralentir le démarrage de la végétation dans la capitale. Avec la relative douceur revenue et quelques rayons de soleil, les plantes printanières se moquent du calendrier et nous gratifie de floraisons précoces, comme ce groseillier odorant aperçu cet après midi dans Paris. Aussi lumineux que le soleil qui brillait alors.

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)J’avoue que ces quelques fleurettes sont bien réjouissantes et sympathiques. Il y a eu tellement de jours gris sur Paris depuis la fin de l’été dernier que l’envie de couleurs et de soleil se fait de plus en plus vive.

Fleurs du groseillier doré ou groseillier odorant, Ribes aureum, arbuste à fleus, hiver, Paris 10e (75)Il fallait en profiter car les prévisions météorologiques nous annoncent encore beaucoup de grisaille pour les jours à venir…