La forêt linéaire (Paris 19e)

La forêt linéaire, Paris 19e (75)
La Forêt Linéaire installée dans le 19e arrondissement de Paris fait partie du Grand Projet de Renouvellement Urbain du Nord-Est de Paris. Depuis sa création en 2014, je n’avais jamais été la voir, et j’ai réalisé il y a peu qu’en fait elle est très proche de mon lieu de travail. J’ai profité d’une belle journée ensoleillée pendant mon heure de déjeuner pour commencer à la découvrir.

Cette « forêt » (c’est plus proche d’un petit bois en fait, d’autant plus que les arbres sont encore très jeunes) relie le canal Saint-Denis aux espaces verts de la Porte d’Aubervilliers et forme une continuité écologique au nord de Paris. Elle a aussi un rôle d’écran pour atténuer les nuisances sonores qui proviennent du boulevard Périphérique. Plantée en pleine terre, elle est composée de milieux variés : une prairie arborée, une forêt et un taillis dense. Une partie est ouverte au public en permanence. L’autre, surélevée et laissée à l’état naturel, est inaccessible.

La forêt linéaire, Paris 19e (75)La prairie arborée
C’est un milieu ouvert et lumineux où les arbres et les pelouses alternent. Les arbres sont espacés pour permettre à la lumière d’arriver au sol et favoriser le développement de la végétation. Une « structure vivante » a été réalisée à partir de troncs de 4 à 6 mètres. Tout comme les bancs-troncs d’arbres, ils ont été récupérés dans les bois de Boulogne et de Vincennes. Mêlés aux pierres, aux plantes grimpantes et à la terre, ils vont favoriser l’installation de la faune avant l’arrivée à maturité de la forêt. La photo ci-dessus a été prise près du boulevard Périphérique et de la passerelle en bois qui permet de relier le boulevard Ney au Millénaire.

La forêt linéaire, Paris 19e (75)
Je n’avais pas assez de temps pour explorer cette forêt en devenir sur toute sa longueur, mais j’y retournerai en profitant des beaux jours. Deux autres parties composent cet espace boisé :

  • La futaie régulière qui tire son nom de la régularité des troncs qui la composent. Les arbres adultes feront davantage d’ombre, la densité de leur feuillage limitera la pénétration de la lumière sous le couvert et la végétation basse y sera plus rare.
  • Le taillis dense qui correspond à la partie la plus boisée de la forêt, la plus sombre. Il débouche sur le canal Saint-Denis. Des perches plantées au milieu des arbres donnent des indications sur les étapes de croissance de la forêt. Un mur en gabion permet le développement de plantes grimpantes.

La forêt linéaire, Paris 19e (75)

La forêt linéaire, Paris 19e (75)

La forêt linéaire, Paris 19e (75) Quelques chiffres (au moment de l’ouverture) :

  • 12 800 plantes vivaces
  • 2 840 arbres de différentes tailles
  • 720 plantes grimpantes
  • 2 000 arbustes
  • Superficie : 11 250 m²
  • Longueur : 300 mètres
  • Date de création : 2014

Commentaires (3)

  1. jpp

    Peut-être que le temps et la nature faisant leur œuvre ça deviendra quelque chose. Pour l’instant ça serait plutôt de « l’art conceptuel ».

  2. nanou

    je suis perplexe devant tous ces arbres tronqués , comme décapités après une tempête

  3. Chasseriau Michèle

    C’est super pour donner un peu de chlorophylle a ce secteur et ça donne un vrai poumon vert bien pensé et assez joli et « nature »l!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.