Exposition de Siméon Colin : « Mes arbres préférés »

Affiche de l'exposition de Siméon Colin, Mes arbres préférés, Mairie du 5e, Paris (75), novembre 2016
La mairie du 5e arrondissement de Paris met à l’honneur Siméon Colin et accueille, du 3 au 19 novembre 2016, Mes Arbres préférés.

Cette exposition présente une cinquantaine de dessins réalisés au crayon, au fusain ou à l’encre par Siméon Colin, ces trois dernières années. La sélection porte sur de petits, moyens et grands formats représentant des arbres. Sujet de prédilection de l’artiste, véritable source d’inspiration du moment. Les arbres, l’artiste les aime, les observe. Des Vosges à une forêt brésilienne, il scrute les arbres, et immortalise cèdres, pins, chênes, pins parasols, arbres fruitiers. Depuis quelque temps, des formes fantastiques semblent naître des branches de ses arbres tels des oiseaux prenant leur envol : le dessin transforme le monde végétal en motif animal.

Exposition double « 20 années d’enseignement à l’ENSAD : 12 dessins choisis »
Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, Siméon Colin y enseigne de 1970 à 2007 le Basic Design et le dessin. Au cours de ses années d’enseignement du dessin, il décidera d’acheter son dessin préféré parmi ceux de ses élèves chaque année. Et la Galerie Cyal propose de faire dialoguer une douzaine de nus réalisés par des élèves de Siméon Colin avec une série de nus de l’artiste. Parmi ses élèves, on compte : Augustin Gimel, J.-L. Ferrier, Sandra Flechet, Clémence Gaudillot.

Alors que Siméon Colin change de cadre de vie, il abandonne la peinture et se consacre au dessin .Sa peinture oscille entre expressionnisme et abstraction; son dessin s’avère précis, méticuleux et fouillé. Mes Arbres préférés réunit des fusains, des dessins au crayon et à l’encre. Tous réalisés au cours de ces trois dernières années. Ces œuvres sur papier représentent des arbres.

Siméon Colin confie : « Enfant, j’ai grandi sous la protection des marronniers devant la maison, des châtaigniers et des sapins là-haut dans la forêt. Aujourd’hui, je les dessine pour les voir. Je les regarde : ils sortent du passé. Je dessine des forêts pour y entrer à nouveau. Mes arbres sont toujours tendres et puissants. Je les vois, ils me regardent. »

Tout au long de sa carrière, Siméon Colin a manifesté beaucoup d’intérêt pour trois thèmes : la femme, le portrait et les arbres. Arbres dont il fait le portrait à un moment précis. Il faut connaître l’arbre personnellement pour le dessiner. Les arbres l’intéressent tout particulièrement aujourd’hui : il redécouvre, à travers le dessin, la nature. Cette redécouverte l’étonne et le séduit. Son intérêt porte tout particulièrement sur le cèdre tel celui du Jardin des Plantes, proche de son atelier. Il observe les arbres qui l’entourent mais en rencontre d’autres à travers l’œuvre d’artistes : ainsi en s’intéressant à l’œuvre de Mondrian, il se met à dessiner des pommiers. Siméon Colin s’efface derrière l’image; il ne pense qu’à l’objet ou au sujet. Une habitude peut-être prise au cours de ses années de designer. Il estime que les arbres ont la faculté d’apparaître pour autre chose que ce qu’ils sont. Des formes fantastiques semblent récemment naître des branches de ses arbres tels des oiseaux prenant leur envol : le dessin et son imaginaire rendent ténue la frontière entre la faune et la flore.

Affiche de l'exposition de Siméon Colin, Mes arbres préférés, Mairie du 5e, Paris (75), novembre 2016Informations pratiques
L’exposition se déroule du 3 au 19 novembre 2016. Inauguration le jeudi 3 novembre 2016 à 18h30.
Du lundi au vendredi, ouverture de 14 h à 18 h sauf le jeudi de 14 h à 19h 30, le samedi de 9 h à 13 h à la Mairie du 5e  arrondissement, salle René Capitant, 21 place du Panthéon, et de 14 h à 18h, à la Galerie Cyal, 32 rue de l’Arbalète, 75005 Paris.
Le matin sur rendez-vous auprès de Siméon Colin.
Accès par le RER, ligne B, station Luxembourg ou par le métro, ligne 10, station Cardinal Lemoine.
Entrée libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *