Archive journalières: 7 avril 2016

Merci présente l’exposition « Terrain Vague »

Jardiner chez soi, Merci boutique, Paris, avril 2016
En mode ludique, bucolique et pratique, Merci se fait l’écho de la place grandissante de la nature en ville et nous donne les clés pour faire entrer le végétal dans la maison ou sur le balcon.

Petits outils, simples et intelligents pour prendre soin des plantes en pot, graines à semer à tout va, vaisselle robuste et belle, lanternes, bougies… fêtent avec style le retour du printemps. En plus, à l’occasion de Ultra Lin, des sachets de grains de lin seront distribués aux clients Merci.

Terrain Vague by Merci from mercishopparis on Vimeo.

Terrain vague se décline en 3 thèmes : jardiner chez soi, recevoir dehors, la lumière in & out.

Jardiner chez soi
Le besoin de mettre les mains dans la terre, semer, planter, repiquer se fait de plus en plus sentir. On cultive son jardin sur le rebord de la fenêtre, le balcon et aussi à l’intérieur de la maison.
Pour entretenir son lien avec la nature, Merci présente des germoirs en céramique blanche créés par Alicja Patanowska, céramiste polonaise, à poser sur n’importe quel support en verre. On y voit grandir la plante au quotidien. Rien de mieux aussi pour observer la pousse que de semer des graines.

Allumettes avec graines d'herbes aromatiques, Merci boutique, Paris, avril 2016Ici, elles sont joliment présentées dans des boîtes d’allumettes à l’ancienne où chaque bâtonnet en contient une. Autre variante, ces petits pots en galva, contenant du terreau et des graines, prêtes à planter. Avec eux, on (re)découvre le plaisir de récolter ses tomates-cerise ou de couper ses herbes aromatiques. L’envie de jardiner vient aussi avec cette collection de poteries en terre brute, réalisées artisanalement avec des couleurs et des textures toutes différentes, comme des pièces uniques. Et pour prendre soin de son petit bout de terre, on trouvera un grand choix de sécateurs japonais à manche en bois et d’arrosoirs, adaptés aux plantations en pot.
Merci met aussi à l’honneur les fleurs coupées en installant un “bar à vases”. Ces derniers sont choisis volontairement avec des formes simples pour mettre en valeur n’importe quel bouquet, feuillage, branche… (suite…)

Lune rousse du 7 avril au 6 mai 2016

La lune est nouvelle aujourd’hui 7 avril 2016 (à 13h24 très précisément). Cette lunaison qui commence après Pâques est celle que l’on dénomme lune rousse. Elle s’achèvera le 5 mai prochain.

jardin_lune_makam1969_fotolia
Tristement célèbre, cette lunaison est redoutée par les agriculteurs et les jardiniers parce qu’elle se produit à une période de l’année pendant laquelle les variations de températures entre le jour et la nuit peuvent être rapides et importantes. En cas de chute brutale de la température pendant la nuit, une gelée tardive peut entraîner des dégâts importants sur la végétation naissante, avec un risque très important pour les légumes frileux comme les tomates ou les aubergines, ainsi que les fleurs annuelles d’été ou les fleurs et jeunes fruits des arbres fruitiers. Inutile de sortir trop vite vos beaux cactus ou vos plantes d’intérieur qui doivent encore rester à l’abri.

La lune n’est pas en cause dans ce phénomène de refroidissement et elle ne vous apparaîtra pas rousse ou rougeoyante, sauf si le temps devenait très humide avec un risque fort de pluie. Mais quand le ciel est bien clair et dégagé, on la voit briller et sa lumière est devenue suspecte et l’est restée dans les traditions populaires même après les explications données par les scientifiques concernant les causes du gel des végétaux.

Restez vigilant(te), une gelée peut vite arriver, principalement quand le ciel s’éclaircit en fin de journée et au cours de la nuit.