Archive journalières: 11 février 2010

Le Jardin des plantes sous la neige

L’hiver et la vague de froid continuent à se déchaîner sur Paris et l’île-de-France. Parti de bon matin pour une visite de chantier des grandes et célèbres serres du Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris 5ème), j’ai eu le plaisir de découvrir le Jardin des Plantes vide et sous un beau manteau blanc.

Le Jardin des Plantes sous la neige en hiver

Grande galerie du Muséum National d'Histoire Naturelle (Paris 5ème), jardin sous la neige, 11 février 2010, photo Alain Delavie

Paris sous la neige en hiver

Muséum National d'Histoire Naturelle (Paris 5ème), Jardin des Plantes sous la neige, 11 février 2010, photo Alain Delavie

Le sol était très glissant ce matin, le jardin est resté fermé au public. Une immensité blanche en plein Paris… Un peu de neige pour couvrir les plantes qui seront moins exposées aux rigueurs de l’hiver.

Paris sous la neige en hiver

Muséum National d'Histoire Naturelle (Paris 5ème), École de botanique du Jardin des Plantes sous la neige, 11 février 2010, photo Alain Delavie

Et chez vous, beaucoup de neige ?

Saintpaulia ‘Rob’s Twinckle Blue’

C’est le plus petit de mes saintpaulias, un des minis hybrides parmi les plus miniatures semble-t-il. C’est aussi la dernière de mes plantes reçues des États-Unis à fleurir. Un look de violette, adorable.

Violette du Cap miniature

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue' dans un terrarium, février 2010, photo Alain Delavie

La photo trahit la véritable couleur des fleurs de cette Gesnériacée miniature, qui sont bleu violet plus foncé dans la réalité. Des petites fleurs simples, qui ne s’ouvrent pas complètement, ce qui leur donne un petit air de clochette.

Violette du Cap miniature

Saintpaulia miniature 'Rob's Twinckle Blue' dans un terrarium, février 2010, photo Alain Delavie

Ce saintpaulia mérite bien son surnom de violette du Cap, même si cet hybride est né aux États-Unis.
Petit, mais vigoureux, avec une belle rosette de feuilles bien saines et brillantes. Avec une profusion de boutons floraux qui laisse augurer une floraison généreuse.
Vivement le printemps que je puisse le multiplier !