sol – Paris côté jardin

Archives de mots clés: sol

Conférence de Natureparif sur les lombrics

Affiche de la conférence "Les lombrics, capital d'un sol vivant", Natureparif, février 2016
Dans le cadre de son cycle de conférences pour le grand public, Natureparif vous propose de rencontrer Daniel Cluzeau, enseignant-chercheur sur l’écologie des vers de terre à l’Université de Rennes 1. Directeur de la Station Biologique de Paimpont et responsable de formations, il travaille depuis plusieurs années sur l’écologie du sol en étudiant en particulier les impacts des lombriciens sur les fonctions des sols (production d’aliments et de biomasse, stockage, filtration et transformation d’éléments, habitats pour la biodiversité, …).

Parmi la multitude d’organismes qui s’activent sans cesse sous nos pieds, les vers de terre sont sans doute les plus connus. Véritables alliés des agriculteurs, des jardiniers, des gestionnaires d’espaces naturels (…), ils influencent de nombreuses fonctions du sol et nous renseignent sur son état de santé. Pourtant, êtes-vous certains de bien les connaître ? Cette biodiversité des sols, essentielle et fragile, est soumise à de multiples pressions humaines. Il convient donc de mieux comprendre nos actes pour mieux gérer ce capital fragile.

Daniel Cluzeau réalisera tout d’abord une courte introduction sur la biodiversité du sol, ses rôles et l’intérêt d’étudier le sol et les vers de terre. Il présentera ensuite l’écologie des vers de terre (reproduction, mode de vie, régime alimentaire…) et leur rôle dans les sols (recyclage des matières organiques, brassage des matières organiques et minérales…). Enfin il abordera les impacts de certains pratiques humaines sur les populations lombriciennes et présentera rapidement l’Observatoire Participatif des Vers de Terre (OPVT).

Cette conférence d’une heure sera ensuite suivie d’une heure de débat avec le public.

Informations pratiques
Jeudi 18 février 2015 de 19h à 21h
Halle Pajol, auberge de Jeunesse
18/22 ter, rue Pajol, 75018 Paris.
Métro : ligne 12, station Max Dormoy.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Colloque « Les sols et le climat » le 3 décembre 2015

Kakemono, les sols et le changement climatique, les impacts de l'érosion, la sécheresse et des inondations, Association Française pour l’Étude du Sol
Chaque année, dans la semaine du 5 décembre, se déroule le colloque de l’Association Française pour l’Étude du Sol sous le Haut Patronage du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, avec le parrainage de Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Porte-parole du gouvernement et de Joël Labbé, Sénateur du Morbihan.

La matinée sera consacrée à la connaissance des sols et du climat.
L’après-midi sera dédié à la communication et aux actions pour les sols.

Attention, le nombre de places étant limité, il n’est plus possible de s’inscrire à ce colloque.
(suite…)

COP21 : L’enjeu des sols vivants

Terres agricoles, photo Gajus / Fotolia
Hier lundi, s’est ouvert à Paris la 21ème Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP21. 147 pays sont présents pour apporter ensemble, des solutions d’avenir qui doivent, à terme, permettre de lutter contre le dérèglement climatique. Dans ce contexte où les enjeux économiques, environnementaux et sociaux sont importants pour chaque pays, l’Observatoire Français des Sols Vivants tient à rappeler que la lutte contre le réchauffement climatique passera en partie par la préservation de sols vivants et en bonne santé.

OFSV, Observatoire Français des Sols Vivants
Les sols représentent 30% de la surface de la planète. La FAO considère que cette surface émergée ce décompose de la manière suivante : 11% sont des terres cultivées, 21% sont des prairies et des pâturages permanents, le reste sont des surfaces forestières, des roches…, les infrastructures urbaines ne représentants que 1% de cette surface. Ces chiffres nous montrent à quel point l’agriculture a un rôle à jouer dans la lutte contre les dérèglements climatiques et la préservation de l’environnement.

Pour répondre à ces enjeux, l’Observatoire Français des Sols Vivants s’attache dans sa mission à mettre en relation la qualité biologique des sols et les pratiques agricoles grâce à des indicateurs communs à tous, fruits du travail de la recherche et des agriculteurs dans le cadre du projet AGRINNOV. Ce dispositif présenté lors de la 1ère édition des JIAG les 2 et 3 novembre dernier à Angers (49), a permis de mieux comprendre la biologie des sols et ainsi d’entrevoir les pistes réelles pour les préserver durablement.

L’Observatoire va aujourd’hui plus loin en créant un réseau unique d’Expérimentation et de Veille Agricole, le REVA.
Ce réseau, présent dans chaque région de France, composé d’agriculteurs et de chercheurs, a vocation à recueillir des informations quantitatives et qualitatives communes sur les sols et d’identifier les pratiques les plus performantes d’un point de vue biologique et économique. Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt rappelle dans ses propositions à la COP21 « qu’une bonne gestion de la biosphère terrestre permettrait ainsi d’amortir, voire de compenser, les émissions de gaz à effet de serre. C’est le concept du « 4 pour 1000 » développé par l’Inra« . L’Observatoire, depuis sa création, s’inscrit pleinement dans cette démarche.

Le sol renferme la plus grande diversité et densité d’organismes vivants de notre planète. C’est une caractéristique importante pour la fertilité du sol, la lutte contre l’érosion, la dépollution, la qualité de l’air et de l’eau. La préservation d’un sol vivant est donc une condition « sine qua non » à la durabilité des activités de l’Homme et de son bien-être. Tous ces éléments font du sol un enjeu considérable pour les populations et la préservation de notre environnement et de nos ressources.

2nd Ateliers du Vivant et la Ville / le 16 octobre à Versailles

2nd Ateliers du Vivant et la Ville, Versailles (78)

À l’occasion de l’année internationale des sols, l’association Le Vivant & la Ville organise ses seconds Ateliers animés par Frédéric Denhez, journaliste et auteur de l’ouvrage « Cessons de ruiner nos sols« .
Des nouvelles solutions d’économie circulaire émergent, contribuant à préserver et valoriser les sols. Elles visent à répondre aux enjeux des grands projets d’aménagement et développer le territoire face à la rareté croissante du foncier. Ces ateliers rassembleront trois tables rondes et débattront des freins à lever :
  • Ville, nature, agriculture : quels outils pour un usage réglementé des sols ?
  • Du sol déchet au sol ressource : quelles opportunités d’économie circulaire ?
  • Du stérile au fertile : quelles nouvelles filières industrielles ?
Témoignages d’élus, avis de spécialistes français, ces ateliers s’adressent aux urbanistes, aux élus et aux responsables des aménagements urbains.
Inscription sur le site internet de l’association Le Vivant & la Ville.
Frais de participation : 50 €.

 

Conférence sur le sol à la Maison du Jardinage (Paris 12e)

Maison du Jardinage dans le parc de Bercy en automne
Gilles Roux, maitre composteur, vous expliquera comment enrichir et protéger le sol de votre jardin le samedi 15 novembre 2014 de 14h30 à 16h30. Rendez-vous à la Maison du Jardinage dans le parc de Bercy (Paris 12e).

Maison du Jardinage
Parc de Bercy
41, rue Paul Belmondo, 75012 Paris.
Métro : lignes 6 ou 14, station Bercy; ligne 14, station Cour St Emilion.
Inscription gratuite au 01 53 46 19 19.

« Sols fertiles, vies secrètes », l’exposition d’automne à l’Orangerie du Jardin du Luxembourg

Affiche de l'exposition "Sols fertiles, vies secrètes", Orangerie du Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)Grand rendez-vous de la rentrée à ne pas manquer, l’exposition d’automne présentée dans l’Orangerie du Jardin du Luxembourg (Paris 6e) du 11 au 24 septembre 2014 vous entraîne dans un voyage dont la terre est le centre.

Depuis plus de 30 ans, les jardiniers du Sénat vous donnent rendez-vous en septembre dans l’orangerie du jardin juste avant que les frileux palmiers et orangers des grands parterres ne soient mis à l’abri des frimas hivernaux. Cette année, ils vous invitent à découvrir la vie secrète des sols fertiles.

  • Vous y croiserez quantité d’animaux étonnants, voire improbables.
  • Vous y apprendrez à quel point les sols sont des systèmes complexes, fruits d’une longue évolution, fragiles et vivants. En quoi les sols nous sont indispensables alors même qu’ils subissent de lourdes menaces.
  • Vous y découvrirez comment sont cultivées les tomates et les fraises qui garnissent nos assiettes, pourquoi certains rêvent d’une ville fertile et ce que pourrait être l’agriculture de demain.
  • Vous vous initierez aux liens intimes qui unissent les plantes et les sols, et aux gestes du nouveau jardinage.
  • Peut-être même, votre rencontre avec les jardiniers du Luxembourg vous aidera-t-elle à devenir un jardinier du 3ème millénaire, soucieux de préserver et de transmettre le sol placé sous votre responsabilité.

Plus d’informations sur la page : www.senat.fr/evenement/expo_automne/2014.html

Orangerie du Jardin du Luxembourg :
Porte Férou, 19, bis rue de Vaugirard, 75006 Paris.
Entrée libre.

Accès :
RER : ligne B, station Luxembourg.
Métro : ligne 10, station Mabillon; lignes 4 et 10, station Odéon.
Bus : lignes 84, 89, 58 ou 82.
Parcs de stationnement : Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés ou Rue Soufflot.