Archives de mots clés: Pennisetum

Mariage réussi de la fougère et de la graminée

Pennisetum alopecuroides 'Halmen' et Cyrtomium fortunei sur mon balcon parisien en automne, Paris 19e (75)Pour sa deuxième année de culture sur mon balcon, l’association d’une fougère (Cyrtomium fortunei) et d’une petite graminée (Pennisetum alopecuroides ‘Halmen’) est plutôt une réussite.

L’exposition mi ombragée convient aux deux plantes, la graminée se montre bien touffue et florifère. Et la potée ne m’a pas demandé beaucoup de soins pendant l’été. Les arrosages ont été réguliers, mais beaucoup moins importants que pour d’autres jardinières.

L’année prochaine, je vais être obligé d’installer cette belle potée dans un autre endroit sur mon balcon. La graminée pourra s’étaler davantage et la fougère aussi. Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas devoir aussi trouver un pot un peu plus grand. J’ajouterai bien une plante vivace plus florifère comme un kalimeris…

Gaura et graminée dans le soleil

Pennisetum et Gaura, soleil, La Folie des Plantes, parc du Grand Blottereau, Nantes
En 24 heures, le temps a beaucoup changé, mais hier samedi, il a fait beau et même très chaud encore. J’ai visité La Folie des Plantes à Nantes sous un soleil brûlant, digne des plus belles journées d’été. Je n’ai pas résisté à capter cette belle mise en lumière d’un gaura et d’une herbe-aux-écouvillons.

Pennisetum et Gaura, soleil, La Folie des Plantes, parc du Grand Blottereau, Nantes
Pennisteum alopecuroides ‘Halmen’ et Gaura lindheimeri ‘Rosy Jane’. Aussi beaux en pots qu’en pleine terre au jardin, dans un coin très ensoleillé.

Quelques floraisons de septembre sur mon balcon

Les températures beaucoup plus fraiches et le temps humide n’ont pas beaucoup ralenti les floraisons sur mon balcon parisien. L’automne se fait sentir de plus en plus, mais chaque jour m’apporte des nouvelles fleurs. En voici quelques unes…

Mes deux alcathéas, ‘Parkallee’ et ‘Parfrieden’, avec l’aconit grimpant (Aconitum arcuatum), vigoureux et florifère à souhait.

Anemone 'Mount Rose' sur mon balcon en fin d'été, Paris 19e (75)
L’anémone ‘Mount Rose’, toujours aussi belle, quel que soit l’angle de prise de vue. (suite…)

Duo de fougère houx et d’herbe aux écouvillons

Pennisetum alopecuroides 'Halmen' et Cyrtomium fortunei sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
L’association est un peu osée, la fougère étant réputée préférer l’ombre et la graminée appréciant le plein soleil. Mais l’exposition ensoleillée le matin jusque vers midi semble convenir à ces deux plantes vivaces, le feuillage léger de l’une s’accordant bien aux frondes coriaces de l’autre.

Pennisetum alopecuroides 'Halmen' et Cyrtomium fortunei sur mon balcon en été, Paris 19e (75)Le petit pied d’herbe aux écouvillons (Pennisetum alopecuroïdes ‘Halmen’) rabattu en fin d’hiver a pris beaucoup d’ampleur, comme le pied de fougère (Cyrtomium fortunei) acheté au printemps dernier et qui ne cesse de produire de nouvelles frondes en prenant de plus en plus de place sur le balcon ne me laissant que peu d’espace pour aller d’un bout à l’autre.

L’ensemble est très vert. Pas de fleur… J’ai très envie d’ajouter une fleur vivace légère. Un petit gaura pourrait apporter de jolis papillons mais j’ai peur qu’il ne manque de soleil. Ou un aster pas trop grand à petites fleurs… À suivre !

Épi soyeux du Pennisetum alopecuroides ‘Halmen’

Epi d'une herbe aux écouvillons (Pennisetum alopecuorides 'Halmen') sur mon balcon parisien en été, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Superbe écouvillon de mon pied de Pennisetum alopecuroides ‘Halmen’ dans un rayon de soleil estival.

Pour sa première année sur mon balcon, cette graminée me gratifie d’une belle floraison. Pennisetum alopecuroides ‘Halmen’ a un port compact parfait pour une culture en pot et donne des épis très tôt en été. Ses épillets sont blanc verdâtre et deviennent gris-brun à maturité. La plante ne dépasse pas 60 cm de hauteur en pleine floraison.En automne, le feuillage devrait prendre une belle couleur ambre doré.

Le saviez-vous ?
‘ Little Bunny ‘
est un cultivar issu de ‘Hameln’ tout aussi florifère mais avec un port encore plus compact et une hauteur qui ne dépasse pas les 40 cm.

La grande saison des graminées commence…

Herbe aux écouvillons (Pennisetum) et Stipa tenuifolia dans le Jardin d'acclimatation, Paris 16e (75)
Après un printemps tout en verdure, les touffes de graminées ont pris de l’ampleur, beaucoup de volume et leurs aises. Certaines comme les stipes cheveux d’ange ont déjà une belle couleur blonde, les herbes aux écouvillons dressent leurs épis incroyablement doux, mais ce n’est que le début du spectacle donné par ces plantes vivaces qui vont embellir les jardins jusqu’en hiver.

Herbe aux écouvillons (Pennisetum) et Stipa tenuifolia dans le Jardin d'acclimatation, Paris 16e (75) (suite…)