Archives de mots clés: cornouiller

Quelques floraisons hivernales dans la capitale

Cornouiller mâle (Cornus mas) dans le parc des Buttes-Chaumont en hiver, Paris 19e (75)
Le retour d’un temps plus doux après un épisode froid de très courte durée stimule à nouveau la végétation qui ne demande qu’à repartir. Ici et là, les floraisons se font de plus en plus présentes et les premières feuilles s’ouvrent avec un bon mois d’avance.

Cornouiller mâle (Cornus mas) dans le parc des Buttes-Chaumont en hiver, Paris 19e (75) (suite…)

Fluo, le cornouiller !

Cornouiller sanguin avec des jeunes pousses rouge fluo en hiver, Cap 18, Paris 18e (75)
Insensiblement le printemps se rapproche de plus en plus. Et cela se traduit notamment par une couleur de plus en plus éclatante et fluo des nouvelles pousses des cornouillers sanguins. Effet garanti !

Cornouiller sanguin avec des jeunes pousses rouge fluo en hiver, Cap 18, Paris 18e (75)
Les rameaux les plus jeunes sont les plus colorés. Ils se trouvent à la périphérie de l’arbuste au port arrondi.

Cornouiller sanguin avec des jeunes pousses rouge fluo en hiver, Cap 18, Paris 18e (75)

Cornouiller dans tous ses états

Cornouiller (Cornus) avec fleur et feuillage d'automne, Paris 18e (75)
La douceur et l’humidité de cet automne ont quelque peu perturbé ce joli cornouiller sanguin qui n’en finit pas de garder son feuillage tout en arborant sur quelques feuilles ses plus belles couleurs d’automne accompagnées de quelques bouquets de fleurs.

Cornouiller (Cornus) avec fleur et feuillage d'automne, Paris 18e (75) (suite…)

Des feuillages d’automne en janvier

Cornouiller avec son feuillage d'automne dans la rue d'Aubervilliers en hiver, Paris 18e (75)
Les températures clémentes pour la saison que nous connaissons depuis la mi-décembre sont remarquables par leur durée (pratiquement un mois) et par leur intensité (excédent de 5 à 10°C des températures). Ce temps printanier exceptionnel influe fortement sur la végétation. Certains arbres ou arbustes caducs ont encore gardé quelques feuilles.

Cornouiller avec son feuillage d'automne dans la rue d'Aubervilliers en hiver, Paris 18e (75)
Photos prises hier midi dans le 18e arrondissement de Paris.

D’habitude, les massifs et les jardins sont plutôt dénudés et peu colorés en janvier. Mais cette année, entre les derniers feuillages d’automne et les quelques fleurs qui apparaissent par ci par la, les promenades réservent quelques surprises.

Cornouiller blanc tout de rouge vêtu

Cornus alba 'Sibirica' en fin d'automne dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75)
Il n’y a bien que les fleurs qui soient blanches au printemps chez cet arbuste aux tiges d’un rouge éclatant et aux feuilles empourprées en automne. En ce moment, ce serait plutôt le cornouiller rouge !

Cornus alba 'Sibirica' en fin d'automne dans la rue d'Aubervilliers, Paris 18e (75) (suite…)

Le spectacle haut en couleurs des cornouillers sanguins de l’avenue de la porte de Vincennes (Paris 12e)

Cornouiller à écorce décorative (Cornus sanguinea 'Midwinter Fire') en hiver, avenue de la Porte de Vincennes, Paris 12e (75)

En descendant du tramway T3 sur le Cours de Vincennes, j’ai aperçu de loin quelques uns de ces cornouillers aux tiges orange et rouge vif presque fluo. Malgré la pluie et le vent, je suis donc parti voir de plus près ces arbustes que j’aime beaucoup. Et j’ai ainsi découvert les longs massifs traçants des lignes rouges dans le paysage urbain le long de l’avenue de la Porte de Vincennes, en limite du 12e arrondissement de Paris.

Cornouiller à écorce décorative (Cornus sanguinea 'Midwinter Fire') en hiver, avenue de la Porte de Vincennes, Paris 12e (75)

 

Cornouiller à écorce décorative (Cornus sanguinea 'Midwinter Fire') en hiver, avenue de la Porte de Vincennes, Paris 12e (75)

(suite…)