Archives de mots clés: compostage

Atelier et conférence sur le compostage au Parc de Bercy (Paris 12e)

Atelier de compostage, Maison du Jardinage, Parc de Bercy, Paris 12e (75)

Parmi les nombreuses manifestations et activités proposées pendant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets qui se déroule en ce moment, deux rendez-vous parisiens vous attendent dans la Maison du jardinage du Parc de Bercy (Paris 12e) le vendredi 22 et le samedi 23 novembre, avec des programmes consacrés au compostage.

Conférence Main Verte sur le compostage, Maison du Jardinage, Parc de Bercy, Paris 12e (75)
Vendredi 22 novembre de 13h30 à 16h
Atelier pratique de lombricompostage à partir de l’expérience collective menée au potager du parc de Bercy.
Apprenez les techniques d’installations et de gestion, afin d’assurer la réalisation et le bon suivi jusqu’à l’obtention et l’utilisation du lombricompost.
N’oubliez-pas d’apporter vos déchets organiques !

 

Samedi 23 novembre de 14h30 à 16h30
Conférence Main Verte sur le compostage par Marie Linglart-Lime (Urban-Éco Scop).

Maison de jardinage
Parc de Bercy, 41 rue Paul Belmondo, 75012 Paris.
Métro : station Bercy (lignes 6 et 14), Cour Saint-Émilion (ligne 14).
L’atelier et la conférence sont gratuits. Mais il est nécessaire de s’inscrire car les places sont limitées.
Inscription :

  • par courriel : main.verte@paris.fr
  • Par téléphone : 01 53 46 19 19.

Week-end du compostage chez botanic les 16 et 17 novembre 2013

Week-end compostage chez botanic

Parce que la réduction des déchets est également possible au jardin, botanic organise un week-end au vert les samedi 16 et dimanche 17 novembre 2013 ((les 15 et 16 pour les magasins d’Alsace et de Moselle). Au programme dans les magasins de l’enseigne : animations gratuites avec conseils et une mise en avant de produits pour réussir son compost au jardin ou sur le balcon.

En plus de son implication dans la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, événement national et européen, botanic fait des efforts toute l’année :

  • Pour 2013, les magasins botanic se sont fixés un objectif de 100% pour la valorisation de leurs déchets verts.
  • Pour 2014, les magasins botanic s’engagent sur une moyenne nationale de taux de tri de leurs déchets de 60%.

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets du 16 au 24 novembre 2013

Logo de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets

Après quatre ans de mise en œuvre réussie, la Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) étend son champ d’application au recyclage afin d’aider à sensibiliser les européens à l’efficacité dans l’utilisation des ressources et l’économie circulaire, ainsi qu’à changer leur comportement en matière de gestion des déchets et des ressources, en particulier dans les pays où les taux de tri et de recyclage des déchets sont encore bas.

Lancée en 2009, la SERD se concentrait à l’origine sur la sensibilisation à la prévention des déchets, étant la plus haute priorité définie par la hiérarchie européenne de la gestion des déchets. Durant les quatre éditions précédentes, la Semaine a connu un succès grandissant en Europe (et au-delà), avec plus de 25 000 actions de communication réalisées dans 28 pays et la création d’un réseau d’acteurs publics et privés œuvrant dans le domaine de la prévention. Et de démontrer ainsi l’intérêt croissant à savoir comment réduire ce que nous mettons dans nos poubelles chaque jour.

Malgré cela, un européen jette en moyenne plus de 500 kg de déchets par an, mais n’en recycle que moins de la moitié – et parfois même quasiment rien. Plus d’efforts sont donc nécessaires, en particulier pour changer les habitudes à la maison, au bureau ou encore en faisant ses courses. Capitalisant sur ses succès passés, la SERD propose un certain nombre de nouveautés pour aider à communiquer sur les « 3 R » :

  • réduire des déchets,
  • réutiliser les produits,
  • recycler les matériaux.

En particulier, la SERD va développer et tester des outils de communication visant des audiences spécifiques : administrations et associations, entreprises, écoles et citoyens individuels.

(suite…)

Que faire de toutes ces feuilles mortes ?

Feuilles mortes, Montmartre, Paris 18e (75)
Question récurrente d’un automne à l’autre compte tenu des volumes considérables qui jonchent le sol un peu partout chaque année en novembre. En jardinier averti, profitez de cette manne pour faire du compost, du terreau ou des paillis.

Faites provision de ces feuilles mortes pour en avoir toute l’année afin de pouvoir les incorporer progressivement dans votre tas de déchets végétaux à composter.
Les feuilles mortes sont des déchets végétaux « bruns », riches en carbone. Des déchets plutôt secs, même si pour le moment ces feuilles sont détrempées par les pluies successives. Il y en a toujours trop en automne pour les incorporer en masse dans le tas de compost, mais il faut en mettre de côté dans un silo abrité des pluies (quelques piquets avec du grillage à poule) pour les faire sécher et les conserver. Au printemps et en été, vous serez bien content de pouvoir les utiliser quand vous voudrez mettre des tontes de gazon pleines d’eau dans le tas en cours de compostage.

4 volumes de feuilles mortes vous donneront 1 volume de terreau de feuilles après décomposition.
Et ce terreau sera bien meilleur que tous ceux que vous pourrez acheter dans le commerce si vous l’abritez des pluies lessivantes. Et gratuit ! Entassez donc toutes les feuilles que vous pouvez amassez, à l’exception bien sûr des feuilles contaminées des marronniers qu’il est préférable de détruire pour éviter la propagation de la mineuse.

Bien sèches, les feuilles étalées en couche épaisse font un excellent paillis protecteur.
Sur le sol nu du potager ou dans un massif vide, le paillis de feuilles sèches empêche l’érosion provoquée par le vent et les pluies. En se décomposant peu à peu, les feuilles apportent de l’humus à la terre qui s’améliore ainsi de façon naturelle.
Un bon matelas de feuilles sèches est une excellente protection contre les gelées. Protégez les plantes frileuses laissées en pleine terre avec un épais manteau de feuilles. Couvrez avec un voile d’hivernage ou un filet pour éviter la dispersion des feuilles par les vents.

Le sac à sapin d’Handicap International

Sac à sapin / Handicap International

Créé et géré par Handicap International, ce produit-partage écologique est le résultat d’une longue chaîne de solidarité. Handicap International est ainsi la première association à développer ses propres produits-partage. Chaque consom’acteur qui achète un sac à sapin reverse au minimum 1,50 euros permettant alors de financer des actions sur le terrain. Cette année encore, les crises humanitaires ravageant la région du Sahel et de la Syrie ont laissé les plus vulnérables sur le bord de la route.

Pratique
Malin, le Sac à Sapin protège le sol des aiguilles pendant les fêtes. Efficace et rapide, il emballe proprement le sapin en un seul geste grâce à son lien de fermeture. D’un grand format (2,20m de haut pour 1,40m d’envergure), il est facilement maniable et s’adapte ainsi à toutes tailles de sapin, ou presque.

Esthétique
De couleur or, le Sac à Sapin illumine le salon pour les fêtes de Noël. Il décore et emballe toute la famille, des plus petits aux plus grands.

Solidaire
En 2011, les ventes de Sac à Sapin ont permis à Handicap International de collecter plus de 630 000 euros pour financer les actions sur le terrain aussi bien à long terme (éducation, santé, réadaptation) qu’à court terme, notamment face à des situations d’urgence (Corne de l’Afrique, Sahel, Syrie).
100% Handicap International : L’association gère toute la chaîne de production, de la conception jusqu’à la livraison en magasins en passant par la transformation et le stockage.

Éthique
Une vingtaine de personnes handicapées travaille au conditionnement du produit dans un ESAT, un Établissement et Service d’Aide pour le Travail, situé à Mornant dans le Rhône. Ce geste témoigne de la volonté de Handicap International d’accompagner les personnes handicapées dans leurs projets professionnels au sein d’un environnement adapté (soutien médical et social).

Écologique
Composé de céréales non-OGM produites en France, le Sac à Sapin respecte l’environnement. Entièrement biodégradable et compostable, le Sac à Sapin est labellisé « OK Compost » depuis 2005. Contrairement à un sac ordinaire en plastique, le Sac à Sapin est accepté en déchetterie avec les déchets verts où il se composte en seulement 4 à 8 semaines.

Où le trouver ?
Le Sac à Sapin est disponible dans toutes les grandes surfaces, magasins de bricolage, jardineries, fleuristes et pépiniéristes et sur la nouvelle boutique en ligne d’Handicap International aux côtés d’autres produits solidaires.

Date de vente en magasin : depuis le 1er novembre 2012
Prix : 5 euros* dont 1,50 euros au minimum reversés à Handicap International
* prix de vente conseillé

(suite…)

Conférence Main Verte : valoriser les déchets organiques

Conférence Main Verte : valoriser les déchets organiques

Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets qui se déroule du 17 au 25 novembre 2012, conférence – rencontre Main verte, « Valoriser les déchets organiques », le samedi 24 novembre 2012 de 14 h 30 à 16 h 30 à la Maison du jardinage dans le parc de Bercy (Paris 12e) par Denis Petit (Sol vivant).

Denis Petit, créateur du site Internet www.solvivant.fr, vous propose de développer et d’entretenir la vitalité du sol grâce aux déchets organiques et à l’action des micro-organismes, grâce à un panel de techniques reconnues ou peu connues.

Maison du jardinage
41, rue Paul Belmondo, Paris 12ème, métro lignes 6 et 14, station Bercy.
Sur inscription auprès de main.verte@paris.fr ou 01 53 46 19 19. Et sur place le jour même, dans la limite des places disponibles.