Archives de mots clés: Arundo donax ‘Variegata’

Cet hiver, les cannes de Provence ont souffert

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Les grandes touffes de canne de Provence (Arundo donax ‘Variegata’) qui ont été plantées le long de la Seine et du quai François Mauriac (Paris 13e) au pied de la bibliothèque François Mitterrand ont été mises à mal par le froid sibérien qui a envahi la capitale en février dernier. Mais les tiges sont encore vertes à la base…

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Les parcs et les jardins ont plus triste mine maintenant du fait du dessèchement des feuilles et des tiges qui ont été gelées. Maintenant, les dégâts du froid se voient beaucoup !

Canne de provence desséchée par le gel sur le quai François Mauriac en fin d'hiver, Paris 13e (75)

Il va y avoir un bon nettoyage à faire en fin d’hiver cette année et une grande quantité de déchets végétaux à recycler. À vos broyeurs !

La canne de Provence panachée deviendra-t-elle aussi grande que la BnF ?

Canne de Provence panachée (Arundo donax 'Variegata') au pied de la BnF, Paris 13e (75)

Canne de Provence panachée (Arundo donax 'Variegata') au pied de la BnF, Paris 13e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Ce serait assez drôle si cette belle graminée se mettait à pousser comme une folle au point d’égaler les tours de la Bibiothèque nationale de France…

Même s’il pleut assez cet été, cette canne de Provence (Arundo donax ‘Variegata’) ne devrait pas dépasser 2m à 2,50 m de hauteur, ce qui est déjà pas si mal. La photo est trompeuse, simple effet de perspective !

Cette grande graminée a des feuilles mesurant jusqu’à 30 cm de long, rayées de vert et blanc et bordées de blanc. En fin d’été, elle donne des épis plumeux au bout des cannes, de couleur vert à pourpre, mesurant près de 60 cm de long. Une plante XXL, au feuillage très design, parfaite pour se faire un rideau végétal pendant la belle saison. En hiver, le feuillage se dessèche. Il faut le couper quand les nouvelles pousses apparaissent, en fin d’hiver ou au début du printemps.

Cette plante vivace est rustique. Elle résiste bien au froid hivernal dans Paris puisque cela fait déjà quelques années que je la vois en bordure de la Seine, le long du Quai de la Gare, dans le 13e arrondissement de Paris.