Exposition "Jardins, Joies du Val d'Oise" du 23 mars au 8 septembre 2019
Du 23 mars au 8 septembre 2019, la maison du Docteur Gachet célèbre la joie, celle, universellement partagée, de vivre au jardin.

L’exposition « Jardins, joies du Val d’Oise » s’intéresse à l’une des thématiques centrales du mouvement impressionniste, l’exaltation du bonheur, et réunit un ensemble d’œuvres historiques et contemporaines. Photographies, cartes postales, archives, sculptures et installations enchantent la Maison du docteur et son jardin. L’exposition accueille par ailleurs les œuvres de quatre artistes contemporains, Marie Rancillac, Aligna, William Amor et Franck Rouilly, invités à dialoguer avec l’histoire de ce lieu de vie et d’inspiration.

Urbains ou campagnards, réguliers ou sauvages, modestes ou remarquables, les parcs et les jardins sont l’un des atouts les plus séduisants du département du Val d’Oise. Lieu incontournable de l’histoire de l’art, la Maison du Docteur Gachet est un pont entre les arts et les siècles. Elle propose chaque année une programmation d’expositions où dialoguent artistes d’hier et d’aujourd’hui. Sur les murs de la maison, des planches d’herbier rappellent les propriétés médicinales de nombreuses plantes du jardin du Docteur Gachet. Elles côtoient des portraits de jardinières et jardiniers et de lieux emblématiques du Val d’Oise saisis par l’objectif de Peter Knapp, Yann Monel ou Hélène Ruffenach, et des photographies de familles de toutes les époques mélangeant les repères temporels.

Quatre artistes contemporains invités

Réunis autour du thème central de la nature, le plasticien Aligna, l’ennoblisseur matière William Amor, la céramiste Marie Rancillac et le sculpteur Franck Rouilly investissent la maison et le jardin, tous inspirés du monde végétal. Aligna s’approprie et transforme le moindre rebus de notre société de consommation : bidons, panneaux, déchets, …, tout est collecté, découpé, assemblé pour devenir arbre, plante ou parterre. William Amor métamorphose les matériaux responsables de la pollution plastique en œuvres florales, alliant art et impact environnemental. Marie Rancillac magnifie les rondeurs, les galbes et les couleurs des fruits et des légumes et Franck Rouilly met en scène d’étranges animaux inspirés de formes infantines. Tous modèlent, accumulent, assemblent pour retrouver une grâce propre à la nature.

La maison du Docteur Gachet

Propriété du Conseil départemental du Val d’Oise depuis 1996, la Maison du Docteur Gachet est inscrite, avec son jardin, à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. Le ministère de la Culture lui a décerné le label « Maison des illustres » en décembre 2017.

Au cœur du village pittoresque d’Auvers-sur-Oise à une trentaine de kilomètres de Paris, fréquentée autrefois par de nombreux peintres parmi lesquels Paul Cézanne, Camille Pissarro, et Vincent Van Gogh, la Maison du Docteur Gachet replonge le visiteur dans cette époque de création féconde. La « maison de campagne » acquise en 1872 par le Docteur Gachet a ouvert ses portes au public en 2003, après restauration, à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Van Gogh. Conforme à l’image qu’en a donnée Paul Cézanne dans « La Maison du Docteur Gachet à Auvers » en 1873, conservé au Musée d’Orsay à Paris, la maison blanche à trois niveaux, coiffée d’un toit en tuiles plates regarde plein sud la vallée de l’Oise.

À travers ses expositions, la Maison du Docteur Gachet fait revivre la figure du médecin généreux et curieux, grand amateur d’art de son temps, artiste et ami des impressionnistes, passionné par les mystères de la psyché humaine. Dans l’intimité des petites pièces de cette haute bâtisse, la subtile scénographie est presque imperceptible. Un piano droit, un coffre sculpté, un chevalet, des pots de pigments, une presse à bras et, sur les murs, quelques citations de Van Gogh amorcent un dialogue fragile avec le passé. Les terrasses du jardin offrent une échappée vers les toits rouges du village. Des tilleuls ombragent la cour, un atelier s’enfonce dans la falaise, une cavité ouvre sur un cirque aux parois tapissées de lierre. Dans le portrait du « Docteur Paul Gachet » peint par Vincent Van Gogh en 1890, la fleur de digitale que tient le médecin évoque la pharmacopée de l’homéopathie, à laquelle il s’intéressait et qui a guidé la restauration du jardin, où poussent l’aconit et la belladone, le cassis et la grande chélidoine, à côté du chrysanthème et du dahlia chers à Cézanne, de la marguerite, du souci et de l’heuchère, ou désespoir du peintre.

Informations pratiques

Maison du Docteur Gachet, 78 rue Gachet, 95 430 Auvers-sur-Oise.

Horaires d’ouverture : de 10h30 à 18h30, du mercredi au dimanche.

Entrée gratuite de fin mars à début novembre.
Groupe sur réservation.
Audioguides gratuits à l’accueil du site.

Renseignements au tél. : 01 30 36 81 27 ou par courriel : maison.gachet@valdoise.fr

Accès :

En transports en commun depuis Paris :

  • Train direct de la Gare du Nord les samedis, dimanches, et jours fériés de début avril à fin octobre. Train de la Gare du Nord vers Valmondois, correspondance pour Auvers-sur-Oise.
  • Train de la Gare Saint-Lazare vers Pontoise, correspondance pour Auvers-sur-Oise.

En voiture depuis Paris :

  • 186/A15 direction Cergy-Pontoise, sortie n°7 direction Beauvais, sortie Méry-sur-Oise direction Auvers-sur- Oise.