Ma petite culture de sphaigne en terrarium

Mini terrarium pour culture de sphaigne, Paris 19e (75)Je tente pour la première fois la culture de sphaigne vivante en intérieur. J’ai reçu un tout petit paquet avec des pousses de cette mousse que je me suis empressées de repiquer (bouturer) dans de la fibre de coco bien humidifiée. Le tout sous une cloche en verre et à proximité d’un éclairage artificiel avec des Leds.

Substrat acide humide, eau douce non calcaire, éclairage pas trop intense, forte hygrométrie, le cocktail semble convenir à mes jeunes pousses de sphaigne du Chili que je vois de plus en plus verdir. C’est un bon début, mais il va falloir encore de nombreuses semaines avant d’envisager de passer à une plus grande échelle pour récupérer de la mousse fraîche pour certaines de mes boutures. À suivre !

Commentaire (1)

  1. Chasseriau Michèle

    A suivre de très près effectivement!Ça a l’air bien parti!bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.