Floraison de mon Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’

/, cactus ou autre plante succulente, fleur, Paris, potée ou jardinière/Floraison de mon Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’

Floraison de mon Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75)
Accrochée à la rambarde de mon balcon dans la partie la plus ensoleillée, ma potée de cactus cornichon (Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’) est bien visible et cette année, je n’ai pas manqué sa floraison et j’ai pu la photographiée.

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75)Le pied est encore jeune, je l’ai acheté en fin d’hiver l’année dernière, sur le salon Edénia. J’adore cette espèce et les nombreuses variétés qui ont été créées. Elle est robuste, peu exigeante en soins et surtout pas trop encombrante. Elle a passé l’hiver dehors contre le mur du balcon, à l’abri de l’humidité hivernale. Et elle n’a pas souffert des basses températures.

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75)
Chamaecereus silvestrii
a été mon premier cactus et je l’ai gardé pendant des années, en l’emportant dans mes déménagements successifs. Il se bouture très facilement, il suffit de détacher une tige (qui rappelle un cornichon) et de replanter la base dans un substrat poreux. La reprise est rapide et facile. Si je m’écoutais, je céderais vite à la collectionnite car de nombreux hybrides ont été créés, mais il me faudrait davantage de soleil sur mon balcon et la floraison est courte, quelques semaines à peine.

Cactus, Chamaecereus silvestrii 'El Gigante', fleur, floraison, potée sur mon balcon, Paris 19e (75)

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. […] au printemps 2016, mon pied de cactus cornichon (Chamaelobivia ‘El Gigante’) a résisté sans problème à deux hivers sur mon balcon parisien et repousse de plus belle avec […]

  2. […] compte de leur développement. Deux photos prises à six mois d’intervalle de mon pied de Chamaecereus silvestrii ‘El Gigante’ montrent combien ce cactus s’est développé en six mois. Belle croissance […]

  3. Chasseriau Michèle 7 juin 2017 at 0 h 26 min

    La fleur est superbe! Chez moi il manque de soleil et ne fleurissent pas!

  4. @nnie54 6 juin 2017 at 17 h 19 min

    Fleuri c’est très beau. J’en ai repiqué dans une mini jardinière au printemps…ils ont bien repris et j’attends un fleurissement. L’année dernière j’ai eu une fleur sur un, j’étais si contente !
    @nnie

  5. mamiefanfan 6 juin 2017 at 10 h 49 min

    échinopsis (pardon pour la faute) !

  6. mamiefanfan 6 juin 2017 at 10 h 47 min

    c’est toujours un grand bonheur de voir les cactus fleurir. dommage que les fleurs ne durent que peu de temps ! parfois certaines sont parfumées comme l’échipnosis dans ma véranda qui embaument la vanille !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui