Ma misère gypsophile a résisté dehors à l’hiver parisien

/, Paris, plante d'intérieur, plante exotique, plante vivace/Ma misère gypsophile a résisté dehors à l’hiver parisien

Ma misère gypsophile a résisté dehors à l’hiver parisien

Gibasis geniculata, misère gypsophile, balcon, Paris 19e (75)L’hiver a été froid, mais mes pieds de misère gypsophile (Gibasis geniculata) ont résisté dehors sans aucune protection, si ce n’est celle des tiges et des feuilles grillées par les gelées. De nouvelles pousses sont apparues et déjà les premiers boutons floraux se sont formés.

Cette plante est habituellement proposée comme plante d’intérieur, souvent vendue en grosse suspension couverte de petites fleurs blanches d’où son appellation de misère gypsophile. C’est une petite plante fleurie parfaite pour un balcon ou une terrasse ombragée. Elle pousse sans jamais être envahissante comme peuvent l’être d’autres misères plus vigoureuses. Et surtout, elle est très florifère !

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. Chasseriau Michèle 30 mai 2017 at 22 h 18 min

    La mienne n’a pas résisté, mais je crois qu’elle a aussi été un peu écrasée par mes chattes!

  2. jpp 30 mai 2017 at 11 h 07 min

    On a à St-serge un genre de misère à fleur bleue tout à fait acclimatée, dont on ne sait pas d’où elle sort…

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui