Nouvelle version grimpante du rosier Emera

/, rose et rosier/Nouvelle version grimpante du rosier Emera

Nouvelle version grimpante du rosier Emera

Créé en 1988 en Allemagne et lancé en France en 1991, le rosier Emera, première variété à port arbustif de la gamme Décorosier, est désormais disponible en version grimpante.

DECOROSIERS EMERA® Grimpant  http://www.decorosiers.com/

En 1990, le rosier Emera a reçu le label ADR qui atteste de la grande résistance aux maladies de cette variété. C’est aussi un rosier particulièrement florifère, tant par l’abondance des fleurs que la durée de la floraison qui s’étale de juin jusqu’aux premières gelées. Les fleurs rouge fuchsia sont semi-doubles. Le feuillage toujours sain est d’un joli vert foncé brillant.

DECOROSIERS EMERA® Grimpant http://www.decorosiers.com/

La version grimpante d’Emera atteint une hauteur moyenne d’environ 2,50 m.
Cette nouvelle variété est disponible dans toute la France et dans les points de vente référencés Décorosiers.
Retrouvez le point de vente le plus proche de chez vous sur le site Internet www.decorosiers.com et auprès de la société Verdia (créatrice de la gamme DECOROSIERS) au tél. : 03 20 84 99 00.

Le saviez-vous ?
Les DECOROSIERS® possèdent trois qualités majeures :

  • Une résistance naturelle aux maladies,
  • Un entretien minimum et économique,
  • Une floraison abondante et généreuse de mai aux premières gelées.

D’une hauteur de 50 à 80 cm, ces rosiers arbustifs à port recouvrant sont le choix idéal pour vos talus, massifs, bordures… Leur floraison est abondante de mai jusqu’aux premières gelées et chaque rosier peut donner jusqu’à 3000 fleurs par an. Le feuillage vert brillant est semi-persistant.

By |2012-01-01T21:48:00+00:00janvier 3rd, 2012|arbre ou arbuste, rose et rosier|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Louise 9 juillet 2012 at 18 h 10 min

    bonjour

    séduite par la pub, j’en ai acheté un chez un pépiniériste des Yvelines assez réputé :
    pas de chance, il a crevé dans les 15 jours suivant sa plantation, après avoir ouvert quelques fleurs et un peu grandi :
    les feuilles se sont ratatinées, desséchées et devenues marron puis sont tombées,

    je l’ai enlevé de crainte de contaminer les autres rosiers de notre cour d’immeuble,
    milieu certes peu favorable mais où ces quelques autres rosiers s’épanouissent depuis une dizaine d’années
    Cordialement, LMS

  2. Josette 3 janvier 2012 at 10 h 09 min

    Souvent choisi par les services Espaces verts des villes ce qui montre bien son intérêt.

  3. Carzan 3 janvier 2012 at 9 h 24 min

    Merci Alain, je te souhaite également une très belle et bonne année 2012 !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui