Pochoir / OHF

Quand la capitale subit la plus jolie invasion de ces temps moroses, c’est un tapis de fleurs qui recouvre son bitume et c’est signé l’Office Hollandais des Fleurs.

Après les pickpockets de novembre qui ont rempli de fleurs sacs et poches des passants parisiens provoquant surprise et émotions ; le 17 janvier à l’aube l’OHF continue de nous surprendre et s’en prend aux trottoirs de la ville. Des milliers de bouquets vont recouvrir les rues pour exprimer le pouvoir des fleurs ; des pochoirs écolos pour une action rigolote qui fleurira à Bastille, République, Châtelet, Opéra …

Si vous avez toujours rêvé de fouler un sol jonché de fleurs pleines de couleurs, c’est le moment de passer à l’acte sans avoir mauvaise conscience. Les bouquets sont des pochoirs éphémères qui après avoir donné le sourire aux piétons, disparaîtront… à la première pluie !

Une action 100% bonne humeur pour donner des fleurs, donner du bonheur et rendre la vi(ll)e belle !

S’il doit s’inscrire dans le quotidien, l’acte de donner des fleurs n’est pas banal car il fait appel à l’émotion. La Journée Pickpockets et l’Invasion Fleurie de Paris s’inscrivent dans la campagne « Donner des Fleurs » de l’OHF. Une campagne de 100 jours pendant lesquels sur www.effetfleurs.fr, l’Office Hollandais des Fleurs effeuille quotidiennement 100 raisons de donner des fleurs. Cette campagne inclue un dispositif de communication multi canal avec des actions digitales, de l’événementiel, un jeu concours qui propose à tous les internautes de gagner un millier de bouquets jusqu’au 18 février 2012.