Archives de mots clés: OHF

Le kentia pour le mois de janvier

Kentia (Howea forsteriana), palmier d'intérieur

Désigné « plante d’intérieur du mois de janvier » par l’Office Hollandais des Fleurs après consultation des représentants de la filière horticole ornementale, le kentia fait l’objet de toutes les attentions ce mois-ci. Ce palmier d’intérieur n’est pas une nouveauté, mais son élégance naturelle et son aspect exotique en font une valeur sûre pour les grands intérieurs baignés de lumière.

Plus cher que l’aréca auquel il ressemble beaucoup, mais avec des palmes aux limbes plus épais, le kentia est proposé dans différentes tailles, de 70 cm à 300 cm de hauteur. Les grands sujets sont plus spectaculaires, les petites plantes ayant un aspect plutôt malingre. Cette plante verte d’intérieur pousse lentement et ne prend pas beaucoup de place au sol, mais ses palmes exigent une belle hauteur sous plafond pour pouvoir s’épanouir amplement.

Ce beau palmier apprécie une pièce bien chauffée (18 à 20 °C au minimum), avec beaucoup de lumière sans soleil direct. Si votre intérieur manque de lumière ou d’espace, préférez un Chamaedorea, plus approprié. Attention aux courants d’air froids ainsi qu’à la sécheresse de l’air qui peut entrainer des attaques d’araignées rouges ou de thrips dévastatrices. N’hésitez pas à bassiner le feuillage, dessus et dessous, plusieurs fois par semaine, avec de l’eau de pluie ou une eau douce non calcaire. Surtout pas de produit pour faire briller les feuilles, ces dernières étant naturellement luisantes quand la plante est en bonne santé et dans des conditions qui lui plaisent.

Arrosez avec modération, en laissant sécher le substrat en surface entre deux apports d’eau. Ne laissez pas de l’eau stagner dans la soucoupe ou le cache-pot, cela pourrait faire pourrir les racines. Comme toutes les plantes d’intérieur, le kentia apprécie une eau douce non calcaire, à la température de la pièce. Tant que la plante se déplace facilement, faites lui prendre une douche de temps en temps pour nettoyer ses palmes de la poussière qui s’y accumule et ternit le feuillage.

Poster "À chaque mois sa plante - janvier - le kentia", OHF

Le beaucarnea, la plante d’intérieur du mois de janvier

Beaucarnea, plante du mois de janvier 2012, photos OHF

Pour le mois de janvier 2012, l’Office Hollandais des Fleurs a mis en avant le beaucarnea, désignée comme plante d’intérieur du mois. Mais en fait, le beaucarnea, c’est toute l’année ! Cette belle plante au tronc souvent imposant surmonté d’un toupet plus ou moins développé de longues feuilles rubanées est dotée d’une grande robustesse et se montre peu exigeante et facile à entretenir.

Le seul impératif pour espérer conserver longtemps ce « pied d’éléphant », c’est d’avoir une pièce très claire, pas forcément ensoleillée, mais baignée de lumière. Même si le beaucarnéa résiste à une situation plus ombragée, il ne pousse bien qu’en pleine clarté. À l’ombre, il dépérit lentement, si lentement qu’il semble ne plus bouger et ne pas souffrir. Quand il montre des signes de mal-être, il est souvent trop tard, surtout si les racines ont pourri et que la pourriture s’est insinuée dans la tige épaisse à l’origine du surnom de la plante.

Beaucarnéa, photo OHF

Au moment de l’achat de votre beaucarnéa, choisissez un sujet ayant la hauteur définitive que vous souhaitez. Le tronc épais ne poussera plus beaucoup ou si lentement qu’il faudrait des années avant de percevoir une réelle évolution. Un grand beaucarnéa reste un investissement assez important, mais avec des soins modérés et une situation correcte, vous garderez votre plante pendant des années.

Les bons soins :
Arrosez seulement quand la terre du pot est sèche en surface. Ne laissez jamais de l’eau stagner dans la soucoupe ou dans le cache-pot.
Quand l’air est trop sec, vaporisez de l’eau douce sur le feuillage pour éviter le dessèchement des pointes des feuilles.
De mars à septembre, faites un apport d’engrais liquide azoté tous les quinze jours.
Attention aux chats qui aiment bien grignoter les pointes des feuilles.
Une ou deux fois par an, dépoussiérez les feuilles, le meilleur moyen étant de doucher la plante quand elle n’est pas trop imposante et lourde à transporter.

Trottoir fleuri sur la place de l’Opéra (Paris 9e)

Pochoirs sur le trottoir de la place de l'Opéra, Paris 9e (75), Office Hollandais des Fleurs

Pochoirs sur le trottoir de la place de l'Opéra, Paris 9e (75), Office Hollandais des Fleurs

Curieux comme pas un, je suis allé hier tôt le matin découvrir les promesses de fleurs de l’Office Hollandais des Fleurs. Voici quelques photos prises sur la place de l’Opéra (Paris 9e) juste à la sortie du métro.

Pochoirs sur le trottoir de la place de l'Opéra, Paris 9e (75), Office Hollandais des Fleurs

(suite…)

Des fleurs qui donnent des couleurs à la vi(ll)e!

Pochoir / OHF

Quand la capitale subit la plus jolie invasion de ces temps moroses, c’est un tapis de fleurs qui recouvre son bitume et c’est signé l’Office Hollandais des Fleurs.

Après les pickpockets de novembre qui ont rempli de fleurs sacs et poches des passants parisiens provoquant surprise et émotions ; le 17 janvier à l’aube l’OHF continue de nous surprendre et s’en prend aux trottoirs de la ville. Des milliers de bouquets vont recouvrir les rues pour exprimer le pouvoir des fleurs ; des pochoirs écolos pour une action rigolote qui fleurira à Bastille, République, Châtelet, Opéra …

Si vous avez toujours rêvé de fouler un sol jonché de fleurs pleines de couleurs, c’est le moment de passer à l’acte sans avoir mauvaise conscience. Les bouquets sont des pochoirs éphémères qui après avoir donné le sourire aux piétons, disparaîtront… à la première pluie !

Une action 100% bonne humeur pour donner des fleurs, donner du bonheur et rendre la vi(ll)e belle !

S’il doit s’inscrire dans le quotidien, l’acte de donner des fleurs n’est pas banal car il fait appel à l’émotion. La Journée Pickpockets et l’Invasion Fleurie de Paris s’inscrivent dans la campagne « Donner des Fleurs » de l’OHF. Une campagne de 100 jours pendant lesquels sur www.effetfleurs.fr, l’Office Hollandais des Fleurs effeuille quotidiennement 100 raisons de donner des fleurs. Cette campagne inclue un dispositif de communication multi canal avec des actions digitales, de l’événementiel, un jeu concours qui propose à tous les internautes de gagner un millier de bouquets jusqu’au 18 février 2012.

La bulle de plantes et d’orchidées de la place Colette (Paris 1er)

J’ai découvert hier après-midi en avant-première la bulle Précieuse installée par l’OHF sur la place Colette, dans le 1er arrondissement de Paris (75). Visite insolite dans une grosse bulle avec une immersion au coeur de la végétation sous les orchidées, vandas, phalaenopsis, paphiopedilums et miltonias… Quelques photos pour vous donner envie d’y aller…

Cliquez sur les photos pour les voir en format plus grand.
De la verdure, un bain d’exotisme et une douce chaleur, que demander de plus alors que le froid nous glace dehors ?
4 lieux, 4 bulles, 4 ambiances différentes.
Profitez-en jusqu’à dimanche prochain.