Archives de mots clés: terrarium

Begonia ‘Limeade’

Begonia 'Limeade', Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai reçu ce petit bégonia rhizomateux depuis quelques semaines déjà et sa reprise s’est passée sans problème. C’est un bégonia hybride à feuillage spiralé et frisotté, avec un joli contraste de couleurs. Une belle petite miniature qui semble se plaire dans mon terrarium.


Le vert presque fluo tranche avec le brun noir qui borde le dessus des feuilles et le pourpre vif au revers. Des petits cils bordent les feuilles doublement spiralées. Cette petite variété mérite que l’on vienne l’observer de près. Je n’ai plus qu’à espérer que sa croissance se poursuive sans problème.

Bouture réussie du Begonia pteridiformis (forme rouge)

Bouture de Begonia pteridiformis, forme rouge, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Je ne donnais pas cher de la petite bouture de Begonia pteridiformis (forme rouge) reçue après plusieurs jours de transport postal. Je savais cette espèce très délicate et difficile à cultiver, mais par chance, après l’avoir installée dans la mini serre où prospère mon Begonia prismatocarpa, la petite tige feuillée a vite repris. Une très agréable surprise !

Ce bégonia originaire du sud de la Thaïlande a des feuilles très effilées, vertes avec des gros points roses et surtout des petites épines roses sur le dessus, rouge intense au revers comme les tiges. À l’état naturel, il pousse sur des parois rocheuses verticales. Ses besoins en humidité atmosphérique sont importants.

Je vous conseille d’aller regarder les photos de Patrick Blanc qui a observé cette espèce de bégonia dans la nature.

Jeunes pousses de Begonia xanthina

Begonia xanthina, jeunes pousses, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Après des années d’envie et de recherches, j’ai pu enfin me procurer des tubercules du Begonia xanthina, une espèce asiatique à fleurs jaunes. J’ai reçu trois tubercules de bonne taille et à peine mis en terre, les premières pousses pointent.

Begonia xanthina, jeunes pousses, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Ce ne sont que des ébauches de feuilles à peine sorties du substrat, mais c’est un bon signe de reprise et j’espère que ces bégonias vont prospérer. Deux tubercules ont été installés au chaud dans un terrarium, un autre a été placé dehors sur mon balcon pour le cultiver comme les hybrides de bégonias tubéreux, cette espèce étant donnée comme assez résistante au froid. À suivre !

Fluo, l’Episcia ‘Strawberry Mist’ !

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Mon pied d’Episcia ‘Strawberry Mist’ était installé dans un grand terrarium disposé en hauteur et en fait je ne profitais pas des couleurs incroyables du feuillage, à moins de monter sur une chaise. Comme les plantes étaient trop serrées dans ce bac, j’ai procédé à quelques changements et j’ai repiqué mon bel Episcia dans une mini serre Elho que je vous ai présentée et qui est posée à même le sol. Je vois maintenant le feuillage dans toute sa splendeur.

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Quel rose !!! Les feuilles ont un aspect métallique et sont couvertes d’une couleur rose intense et brillante. Juré, craché, je n’ai pas retravaillé mes photos, couleurs naturelles, telles que je peux les contempler chaque jour.

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Le rouge orangé des fleurs en trompette jure un peu beaucoup avec la couleur rose. C’est exotique en diable !

La mini serre semble convenir à mon Episcia qui en une semaine a repris un bel aspect et toute sa vigueur, avec des nouvelles fleurs. Les plantes installées dans les trois autres mini serre Elho sont aussi en pleine forme. Je sens que je vais aller en acheter quelques unes en plus…

Plantations, transplantations et rempotages à l’intérieur pendant qu’il neige

Potées de Saintpaulia, Rhapis, plantes d'intérieur, Paris 19e (75) Les nombreuses boutures et jeunes plants de Saintpaulia, d’Episcia, de Begonia et d’Impatiens achetés l’année dernière ont tellement bien repris et poussés que je suis obligé de leur donner davantage d’espace pour qu’ils puissent s’épanouir correctement. Bref, c’est la crise du logement dans les terrariums ! J’ai profité de la météo froide et humide de ce samedi pour procéder à des grands changements imposant de multiples transplantations et rempotages.

Potées de Saintpaulia, mini serre, Impatiens, plantes d'intérieur, Paris 19e (75)Certains saintpaulias et épisicias ont poussé avec une vigueur étonnante. Saintpaulia ‘Red Viburnum’ et ‘Alchemy Yellow Star’ ont donné en quelques mois des grosses touffes, l’Impatiens marianae se révèle pire qu’une mauvaise herbe dans un terrarium tellement sa croissance en tous sens est vite étouffante pour les plantes voisines. Quand je pense que j’ai acheté deux petites boutures à bon prix et qu’en quelques mois, j’ai été obligé de couper cinq grosses poignées de tiges qui avaient envahi le terrarium pourtant grand… Par contre, elle pousse difficilement en plein air dans l’appartement. C’est dommage…

J’ai du sortir un grand nombre de saintpaulias de mes terrariums pour n’y laisser qu’un nombre plus réduit de spécimens. Hier, j’ai donc effectué une grande série de rempotages. Et j’ai installé les potées sous deux grandes rampes d’éclairage où quelques saintpaulias donnaient de bons résultats jusqu’à présent. J’ai passé ma journée à vider les terrariums, à les nettoyer, replanter la ou les plantes adaptées aux dimensions de chacun, rempoter les autres destinées à une vie en plein air… Dehors après la pluie, c’était la neige qui tombait, de plus en plus dense, j’étais mieux au chaud !

En début de soirée, j’ai du arrêter faute de munitions ! Plus assez de terreau, plus de perlite, plus d’engrais bio, plus de pots aux dimensions adéquates… Il me reste encore quatre terrariums à travailler pour espacer les plantes, je touche au but. Heureusement, car le week-end prochain, je vais faire un tour au salon Édénia à Cergy. Il y a de fortes chances pour que je revienne avec quelques nouvelles plantes…

Episcia ‘Strawberry Mist’

Episcia 'Strawberry Mist', Gesnériacées, plante d'intérieur, terrarium, Paris 19e (75)
Les feuillages peuvent prendre les couleurs les plus incroyables, comme celui de cet épisica d’un rose framboise écrasée éclatant.

Episcia 'Strawberry Mist', Gesnériacées, plante d'intérieur, terrarium, Paris 19e (75)
J’ai reçu l’an dernier un minuscule plant d’Episcia ‘Strawberry Mist’. Il a poussé plutôt lentement en gardant un port assez compact et des feuilles petites. Mais sa couleur est particulièrement vive. Le rose est vraiment intense.

Episcia 'Strawberry Mist', Gesnériacées, plante d'intérieur, terrarium, Paris 19e (75)Comme tous mes autres épisicias, celui-ci est cultivé dans un terrarium. C’est obligatoire dans un appartement car ces plantes cousines du saintpaulia sont beaucoup plus fragiles. Elles exigent une forte humidité ambiante qu’il est difficile d’avoir dans un intérieur.