Archives de mots clés: semis sous abri

Premiers semis sous mini serre chauffante

Nul besoin d’une grande serre, d’un matériel trop sophistiqué ni de beaucoup de place pour démarrer quelques semis au chaud. Une petite serre chauffante avec un éclairage d’appoint, cela suffit pour se lancer dans la culture d’impatiens, de pélargoniums, de gazanias ou de pétunias.

Mini serre chauffante d'intérieur, CastoramaVoici un modèle de mini serre chauffante Nortène proposé par Castorama.
Dimensions : 39 x 25 x 20 cm. 2 bacs de semis de 17 x 22 cm. Puissance : 12W.
Couvercle 4 ventilations. Longueur du câble électrique : 1,70m.
Prix indiqué : 29,90 euros.

Mini serre chauffante d'intérieur, La Ferme de Sainte MartheCe deuxième modèle est proposé par la Ferme de Sainte Marthe. Ce modèle permet d’utiliser aussi des pastilles de tourbe qui conviennent mieux aux grosses graines (cobée, thunbergia, etc.).
Dimensions : 38 x 24 x 19 cm avec nappe de chauffage de 17,5 Watts.
Prix indiqué : 49,90 euros.

Pour pouvoir effectuer vos semis, vous devez compléter vos achats par un sac de bon terreau pour semis (Tonusol, Or Brun, etc.) et par un éclairage d’appoint. Pour ce dernier, vous avez différentes possibilités comme les tubes fluorescents ou les lampes Led (par exemple rampes Leds Lumivie RAL SJ), les deux étant proposés pour les aquariums. C’est un peu coûteux, mais prévoyez plutôt deux lampes à placer en parallèle côte à côte directement sur le couvercle, même si la serre est assez petite. Idéalement chaque lampe ou rampe d’éclairage doit avoir une longueur identique ou proche de celle de la mini serre. Ainsi éclairés, vos semis seront plus compacts, surtout si vous placez votre mini serre dans une pièce peu lumineuse.

Les semis du moment

  • Tous les bégonias (les graines fines ne se recouvrent pas)
  • Calibrachoas
  • Dahlias
  • Gazanias
  • Gerbéras
  • Toutes les impatiens (les graines ne doivent pas être enterrées)
  • Pélargoniums
  • Pétunias
  • Schizanthus
  • Tabacs d’ornement

Il y a quelques semaines, j’ai introduit une nouvelle plante d’intérieur dans mon grand terrarium. À son pied, une graine de tabac a germé fin 2014. Je l’ai laissée, plutôt amusé par la surprise. Mais je vais devoir intervenir car le petit pied est vite devenu gigantesque, touchant les parois du terrarium de tous les côtés et sur le dessus.

Les premiers semis de fleurs en janvier

En janvier, la météo incite plutôt à rester bien au chaud sous la couette ou à se prélasser dans la banquette en lisant le dernier catalogue de semences reçu. Et pourtant, certaines fleurs d’été doivent déjà être semées, sinon elles ne pourront jamais pousser assez pour fleurir quand la belle saison sera venue.

Certaines fleurs d’été se développent très lentement à partir de graines. Il leur faut de nombreuses semaines, plusieurs mois même, pour arriver à un développement suffisant pour pouvoir être installées dans le jardin ou sur le balcon. Si on attend le mois de mars ou d’avril pour les semer, elles ne pourront jamais fleurir en juillet ou en août, au coeur de l’été. D’où ce semis très précoce.

Quelles fleurs semer en janvier ?

  • Les abutilons,
  • Les bégonias semperflorens ou tubéreux,
  • Les coléus,
  • Les dahlias,
  • Les géraniums lierres ou zonales,
  • Les impatiens.

Comment les semer ?
Impérativement au chaud sous abri.

L’idéal c’est une mini serre installée sous deux ou trois tubes fluorescents. La chaleur ambiante d’un intérieur (18 à 20 °C) est suffisante. Il faut maintenir au moins 12 heures d’éclairage par jour pour que les jeunes plants soient bien trapus.

Les graines de bégonias très fines et celles d’impatiens ne doivent surtout pas être recouvertes de terreau. Elles ont besoin de la lumière pour germer.

Le terreau doit être légèrement humide, jamais détrempé sinon les jeunes semis risquent de pourrir. Il faut penser à enlever toute la condensation qui s’accumule sous le couvercle de la mini serre chaque jour.

Soins et entretien
Quand les jeunes plants ont deux vraies feuilles bien développées, il faut les dédoubler et les repiquer. Une opération minutieuse qui demande de la patience.
Ce premier repiquage peut se faire dans une terrine (ça prend moins de place) ou dans des petits pots individuels en tourbe. Les semis repiqués sont maintenus sous serre et sous éclairage artificiel, au chaud dans la maison ou l’appartement.
Dès que les températures deviennent plus douces à l’extérieur, il faut acclimater progressivement les jeunes semis à la vie à l’extérieur. Il faut sortir la mini serre en évitant un emplacement ensoleillé et il faut ouvrir la serre petit à petit, chaque jour un peu plus. Quand les plants sont bien endurcis et suffisamment développés, ils seront mis à leur place définitive, en pot ou en pleine terre. Mais ce ne sera pas avant le mois de mai ou de juin…

Les fleurs à semer en janvier

Nous sommes en plein hiver, mais il faut déjà penser aux fleurs d’été que l’on mettra dans son jardin ou sur son balcon en avril ou en mai prochains selon la météo. Certaines de ces fleurs doivent être semées maintenant pour pouvoir être installées à la fin du printemps.

Quelles fleurs semer en janvier ?

  • Les bégonias à massif
  • Les dahlias
  • Les impatiens

Comment les semer ?
Sous abri au chaud. Soit dans une serre ou une véranda (c’est l’idéal !), soit dans la maison ou dans l’appartement, dans une mini serre avec un éclairage artificiel (tube néon horticole ou lampe pour aquarium). Les graines de bégonias et d’impatiens sont minuscules, il ne faut surtout pas les recouvrir de terreau. Les jeunes plantes qui germent sont minuscules et devront être repiqués dès qu’elles auront deux petites feuilles. Ces semis sont délicats, il faut être patient…