Archives de mots clés: prix

« Jardins d’hiver, une saison réinventée » de Cédric Pollet, 18ème Prix Pierre-Joseph Redouté

Jardins d'hiver. Une saison réinventée. Cédric Pollet, Éditions Ulmer
C‘est dans le cadre de la Fête des Jardiniers au Château du Lude qu’a été décerné le 18ème Prix Pierre-Joseph Redouté, le samedi 3 juin 2017, à l’ouvrage Jardins d’hiver, une saison réinventée, de Cédric Pollet et publié par les éditions Ulmer.

Au seuil de l’été, le Prix P.J. Redouté couronne paradoxalement un livre qui nous parle des splendeurs de l’hiver au jardin. Pour « Jardins d’hiver« , le photographe Cédric Pollet a sillonné la France et l’Angleterre à la recherche des jardins conçus pour être admirés en hiver. Or que voit- on à cette saison dite « morte » : des troncs, des feuillages persistants, des écorces, des couleurs, des effets de masses saisissants. C’est la première fois qu’est édité un livre dédié au sujet, fruit d’années d’observations.

L’ouvrage offre différentes clés de lecture : il peut être apprécié comme un beau livre (les photos sont magnifiques) ou comme un ouvrage pratique truffé de conseils pour l’aménagement paysager et la plantation, destiné à ceux qui souhaitent créer un décor hivernal. Des centaines de compositions et plus de 300 plantes et variétés à utiliser pour son jardin d’hiver. Autant d’idées séduisantes qui inciteront les jardiniers à « peindre » leur jardin et à réinventer cette saison hivernale si souvent délaissée. Quant aux amateurs de botanique, ils y trouvent leur compte, l’auteur donnant au fil des pages les précisions nécessaires sur les essences rencontrées.

Cédric Pollet n’est pas un inconnu pour le Jury du Prix P.J. Redouté. Déjà en 2008, son premier livre « Écorces » avait remporté le prix artistique. Le photographe se consacre à sa passion des arbres et nous a habitués à contempler les écorces comme des œuvres d’art que nous livre la nature. L’ouvrage remporte aussi le Prix du Public avec 78% des suffrages !
(suite…)

Lauréats du prix Versailles « Lire au Jardin » 2017

Logo du Château de VersaillesPour la sixième année consécutive, à l’occasion des Rendez-vous aux Jardins, le château de Versailles a décerné le prix Versailles « Lire au Jardin » qui récompense et soutient le dynamisme de la production éditoriale dans le domaine de l’art des jardins.

Les ouvrages récompensés en 2017 sont :
Catégorie « Grand Prix du livre Versailles Lire au Jardin »
Jardins d’hiver. Une saison réinventée de Cédric Pollet, Éditions Ulmer.
224 pages, 32,7 x 25,5 cm, 39,90 €
Certains jardins, trop rares, sont conçus pour être beaux et colorés en plein cœur de l’hiver. Là, l’utilisation judicieuse des arbres aux écorces remarquables, des arbustes aux tiges colorées, des plantes aux feuillages persistants et de celles qui fleurissent au cœur de la saison froide, transforme un jardin en une féerie de couleurs et de fragrances. L’auteur nous fait découvrir une vingtaine de ces jardins d’exception.

Jardins d'hiver. Une saison réinventée. Cédric Pollet, Éditions Ulmer
Catégorie « Prix du livre Versailles jeunesse »

Le Potager d’Alena de Sophie Vissière, Éditions Hélium.
56 pages, 25,5 x 21 cm, 13,90 €. À partir de 5 ans.
« Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche… » Quelle n’est pas la surprise de la petite narratrice lorsqu’elle retrouve, quelques jours plus tard, ce même champ labouré ! Au fur et à mesure de l’année, on découvre alternativement l’évolution du champ et les gestes d’Alena, l’agricultrice. Cet album sensibilise les plus jeunes au travail de la terre.

Le potager dAlena, Sophie Vissière, éditions Hélium (suite…)

Les jardins primés lors du salon Jardins en Seine 2017

Affiche Jardins en Seine 2017, Suresnes (92), avril 2017
Au cours de la treizième édition du salon Jardins en Seine qui s’est déroulée du 21 au 23 avril 2017 à Suresnes, quelques 10 800 visiteurs ont pu découvrir les jardins éphémères présentés par les paysagistes professionnels et les écoles dans le cadre du concours organisé cette année sur le thème « Jardin d’ombre et de lumière ». Voici la liste des lauréats récompensés et des photos de leurs jardins.

Catégorie des paysagistes professionnels

Prix de la Ville de Suresnes et de l’Office du Tourisme : Opus Paysage / Art Topia International

Opus Paysage / Art Topia International, jardin éphémère, salon Jardins en Seine, Suresnes (92)

Opus Paysage / Art Topia International, jardin éphémère, salon Jardins en Seine, Suresnes (92)

Opus Paysage / Art Topia International, jardin éphémère, salon Jardins en Seine, Suresnes (92) (suite…)

Palmarès du Colloque « Les Arbres en Congrès ! »

2ème Colloque International de l'Arbre, Tecomah, Bois d'Arcy (78), octobre 2016
Le deuxième Colloque international de l’Arbre organisé par l’Institut Européen de l’Arbre et la Fédération Internationale de l’Arbre s’est déroulé en région parisienne, les 6 et 7 octobre dernier, à Jouy-en-Josas et à Bois d’Arcy (Yvelines). Retour sur les prix et distinctions décernées à cette occasion.

Palmarès 2016

Prix national 2016 « Arbre durable, Patrimoine & Biodiversité »
Attribué en 2015 à la Comtesse Annabelle de La Panouse pour les milliers d’arbres (rares) qu’elle a plantée en France et au Portugal. En 2016, il est attribué à une collectivité, la ville de Pantin (93). Le prix (un arbre rare de la pépinière Daniel Soupe) a été remis à Didier Mereau (responsable des espaces verts de la ville de Pantin) le 7 octobre 2016.

L’Institut Européen de l’Arbre a souhaité promouvoir les initiatives innovantes de la ville de Pantin ainsi que ses efforts depuis 5 ans : gestion écologique du patrimoine arboré, charte écologique de l’arbre, règlement de voirie, procédé de bio-dynamisation des sols (plantation écologique), système d’ancrage des arbres (100% biodégradable), auto-fabrication du thé à compost, fabrication de compost, panneaux d’identification végétale, suivi des arbres urbains… (suite…)

Prix de l’Académie d’agriculture à Philippe Riou-Nivert

Les résineux, Tomes 1, 2 et 3, Philippe Riou-Nivert, Centre national de la propriété forestière, Institut pour le développement forestierL’Académie d’agriculture de France a décerné à Philippe Riou-Nivert le Prix Clément Jacquiot, pour sa collection « Les Résineux ». Ce prix prestigieux, attribué tous les trois ans à un ouvrage de biologie végétale, lui a été remis officiellement le 5 octobre 2016.

L’auteur
Philippe Riou-Nivert est ingénieur forestier à l’Institut pour le développement forestier – Centre national de la propriété forestière (CNPF-IDF). Spécialiste des résineux, il est aussi l’un des pionniers de l’expérimentation forestière et travaille au niveau national sur les questions liées au changement climatique.

Il est l’auteur de la collection « Les Résineux » (tome 1 : Connaissance et reconnaissance ; tome 2 : Écologie et pathologie ; tome 3 : Bois, utilisations, économie) et coauteur entre autres des manuels Le mélèze, La santé des forêts, Guide de l’expérimentation forestière. On lui doit près de trois cents articles de vulgarisation dans les revues forestières.

L’éditeur
Institut pour le développement forestier – Centre national de la propriété forestière (CNPF-IDF).
Institut technique spécialisé dans la Recherche-Développement-Innovation. L’activité d’édition de l’IDF permet la diffusion et le transfert des connaissances sur l’arbre et la forêt.
47 rue de Chaillot, 75116 Paris,
Tél. : 01 47 20 68 39.
Courriel : idf-librairie@cnpf.fr
Site : www.foretpriveefrancaise.com
Consulter « Le catalogue 2016 » (vente par correspondance)

Prix Saint-Fiacre décerné par les journalistes du jardin et de l’horticulture

Dialogues de fleurs, Mohammed El Faïz, Éditions Petit Génie, illustrations Anne Sorin
Le 28 septembre dernier, le Prix Saint-Fiacre 2016 de l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture a été révélé.

Dialogues de fleurs, de Mohammed El Faïz, Éditions Petit Génie, illustré par Anne Sorin.
Ces textes inédits traduits pour la première fois de l’arabe par Mohammed El Faïz offrent des morceaux d’une littérature oubliée, d’un genre rare – la fable botanique – dont l’objet est à la fois de distraire mais aussi d’inciter le lecteur à prendre conscience de la fragilité et de l’importance du monde végétal et de la biodiversité.
(suite…)