Archives de mots clés: plante vivace

L’ombre fleurie avec le Saruma henryi

Saruma henryi fleuri sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Avec ses petites fleurs jaune soufre qui se détachent au-dessus des grandes feuilles veloutées en forme de coeur, Saruma henryi apporte une touche fleurie charmante dans les coins ombragés pendant de longs mois.

Essayer, c’est l’adopter et ne plus jamais s’en séparer !

Nouveau trèfle au feuillage décoratif sur mon balcon

Trèfle décoratif (Trifolium repens) sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Avec ses feuilles vertes, gris vert argenté et pourpre, cette variété de petit trèfle rampant est très décorative et peut s’accorder avec beaucoup d’autres plantes cultivées en pots ou en jardinière.

Trèfle décoratif (Trifolium repens) sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75) (suite…)

Liriope muscari ‘Okina’, en vert et blanc

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Les températures élevées de ces derniers jours redonnent une nouvelle vigueur aux plantes endormies par la vague de froid tardive qui a glacé Paris en mars dernier. Ma potée de Liriope ‘Okina’ montre une belle profusion de nouvelles feuilles, toutes plus blanches les unes que les autres, en contraste avec les feuilles plus vieilles complètement vert foncé.

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75) (suite…)

Primevère (Primula) ‘Francesca’

Primula polyantha 'Francesca', Barhaven Primroses, Fête des Plantes printemps, château de Saint-Jean de Beauregard (91)
Curieuse variété que cette primevère ‘Francesca’ aux grandes fleurs vert vif à coeur jaune portées par de longues tiges bien au-dessus du feuillage gaufré.

Primula polyantha 'Francesca', Barhaven Primroses, Fête des Plantes printemps, château de Saint-Jean de Beauregard (91)
J’ai photographié cette primevère sur le stand de Barnhaven Primroses lors de la Fête des Plantes Printemps de Saint-Jean de Beauregard début avril. il s’agit d’une primevère de type Polyanthus. Elle est issue de l’hybridation entre la primevère commune ou primevère acaule (Primula vulgaris) et la primevère officinale ou coucou (Primula veris). Les fleurs sont regroupées en ombelle à l’extrémité d’une tige droite.

Primula polyantha 'Francesca', Barhaven Primroses, Fête des Plantes printemps, château de Saint-Jean de Beauregard (91)il faut l’installer à mi ombre, dans un endroit frais avec un sol riche et humifère qui reste frais, sans jamais se dessécher. Il faut lui éviter la chaleur sèche estivale qui la fait souvent dépérir comme de nombreuses primevères.

Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’, toujours plus vigoureux

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Cette année, mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’ redémarre avec une belle vigueur et occupe déjà les deux tiers de sa grande jardinière, étouffant sans complexe ses voisines pourtant peu nombreuses.

Le pied de valériane des jardins (Centranthus ruber ‘Alba) ne souffrira pas car la plante est résistante à toutes épreuves. Mais j’ai un pied de Nandina à côté que je vais devoir enlever sinon il ne pourra pas lutter contre les racines de l’alcathea qui exige beaucoup d’eau pendant l’été et assèche le substrat en moins d’une journée quand les températures sont élevées. Ce sera l’occasion de changer une partie du terreau et d’ajouter compost et engrais organique pour nourrir cette plante vivace très imposante. Même en jardinière, les tiges peuvent monter jusqu’à 2,50 m de hauteur. Vue l’ampleur de la touffe au début du printemps, je devrais avoir une belle gerbe de fleurs l’été prochain…

Calanthe, orchidée de jardin… ou de balcon !

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)
Les orchidées de jardin m’ont toujours beaucoup attiré, mais en même temps, j’ai toujours eu des réticences, leur culture me semblant trop difficile. Ma première expérience avec un sabot de vénus n’a pas été très concluante, mais les otiorhynques ne m’ont pas aidé. Je retente avec cette belle potée de calanthe qui « m’a fait de l’oeil » quand je suis passé dans la jardinerie Truffaut du 13e arrondissement de Paris hier après-midi.

Calanthe, orchidée rustique, Orchidacées, plante vivace sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75) (suite…)