Archives de mots clés: météo

Les listes des noms de tempêtes 2018-2019

Logo Météo FranceDepuis 2017, Météo-France, le service météorologique espagnol et le service météorologique portugais d’une part, et leurs homologues britanniques et irlandais d’autre part, établissent deux listes de noms pour les tempêtes qui toucheront l’Europe dans les mois à venir. Le service qui prévoit d’émettre le premier l’alerte donne le nom de la tempête à partir de la liste préétablie pour son groupe. La tempête garde ensuite le même nom durant tout son cycle de vie, même si elle touche ensuite les pays de l’autre groupe.

Et voici les prénoms sélectionnés pour 2018-2019 :

France / Espagne / Portugal

Adrian
Beatriz
Carlos
Diana
Étienne
Flora
Gabriel
Helena
Isaias
Julia
Kyllian
Laura
Miguel
Nicole
Oscar
Patricia
Roberto
Sara
Teo
Vanessa
Walid

(suite…)

Été 2018, au 2e rang des étés les plus chauds après 2003

Selon le bilan provisoire de Météo France en date du 28 août 2018, l’été 2018 a été marqué en France par des températures presque toujours supérieures aux valeurs de saison et par une vague de chaleur exceptionnelle, la plus forte depuis 2006, du 24 juillet au 8 août. En moyenne sur la saison et sur la France, la température a été supérieure à la normale, de près de 2 °C, plaçant 2018 au 2e rang des étés les plus chauds, loin derrière 2003 (+ 3.2 °C). La région parisienne aux Hauts-de-France, l’écart à la normale en 2018 a été plus proche de celui de 2003 avec seulement quelques dixièmes de degrés d’écart.

Logo Météo France
En moyenne sur la saison et sur la France, la température a été supérieure à la normale (moyenne de référence 1981-2010), de près de 2 °C, plaçant 2018 au 2nd rang des étés les plus chauds, loin derrière 2003 (+ 3.2 °C). De la région parisienne aux Hauts-de-France, l’écart à la normale en 2018 a été plus proche de celui de 2003 avec seulement quelques dixièmes de degrés d’écart. On a rele- vé plus de 30 °C durant 26 jours à Paris-Montsouris cet été et durant 21 jours en 2003. De même à Lille-Lesquin (Nord), les maximales ont dépassé 30 °C durant 15 jours cet été et 11 jours en 2003.

La pluviométrie a été contrastée. Malgré un mois d’août globalement peu arrosé hormis des Cévennes à la région Provence – Alpes – Côte d’Azur et en Corse, les précipitations de cet été ont été excédentaires sur l’est de la Bretagne et les Pays de la Loire, le sud de l’Aquitaine et de Midi-Pyrénées ainsi que sur les régions méditerranéennes. Elles ont en revanche été déficitaires des côtes normandes aux frontières du Nord et du Nord-Est ainsi que sur le centre du pays. Ce déficit associé aux fortes températures a ainsi contribué à un assèchement important des sols superficiels sur le quart nord-est du pays. En moyenne, sur la France et sur la saison, la pluviométrie est à ce jour légèrement déficitaire*.

L’ensoleillement, excédentaire (moyenne de référence 1991-2010) sur la quasi-totalité du pays, a été exceptionnel sur le nord, le nord-est et le centre de l’Hexagone où il est proche des records de 2003, voire d’ores et déjà localement supérieur comme au Touquet (Pas-de-Calais), à Langres (Haute-Marne), Bourges (Cher) et Nevers (Nièvre). Il a été plus conforme à la saison sur le piémont pyrénéen, la région Provence – Alpes – Côte d’Azur et la Corse.

(Été météorologique : juin – juillet – août; bilan provisoire au 28 août 2018, source Météo France)

Vent et ciel rougeoyant au coucher du soleil

Ciel rouge au coucher du soleil, Paris 19e (75)Samedi soir, un vent du nord-est est venu rafraîchir un peu l’atmosphère étouffante de la capitale. Et ce vent bienvenu s’est accompagné d’un embrasement du ciel quand le soleil s’est enfin couché, cessant de surchauffer Paris et ses habitants.

Le vent s’est maintenu toute la nuit et cela a permis à mon appartement de se rafraîchir. J’ai pu dormir sans souffrir de la chaleur, et au petit matin, quel plaisir de se lever avec un semblant de temps plus frais ! Cela n’a pas duré, les températures sont vite remontées dans la journée pour dépasser allègrement les 30°C.

Admirer le coucher du soleil sous l’arche de l’Arc de Triomphe

Arc de Triomphe à Paris, France, photo Fotolia / AndersphotoUne nouvelle fois, le soleil va se coucher dans la perspective de l’arche de l’Arc de Triomphe à Paris. Les meilleures dates pour observer ce phénomène seront les 3 et 4 août 2018 suivant le lieu d’observation choisi.

Depuis la construction de la Grande Arche à La Défense, l’horizon n’est plus dégagé lorsque l’on regarde dans l’axe de l’Arc de Triomphe depuis les Champs Élysées. Une barre horizontale correspondant au sommet de la Grande Arche est visible sous l’arche de l’Arc de Triomphe, cette barre horizontale masque également une partie du Soleil couchant. Plus on s’approche de l’Arc, plus le sommet de la Grande Arche est bas sur l’horizon, mais plus le diamètre apparent de l’arche augmente alors que le diamètre apparent du Soleil reste constant.

Observation depuis la place de la Concorde
Depuis la place de la Concorde, le diamètre de l’arche est vu sous un angle apparent de 23,6′, le diamètre solaire est donc toujours plus important que cette valeur ; le Soleil ne sera donc jamais en entier sous l’arche. Ces calculs sont des prévisions tenant compte de la réfraction atmosphérique et du dénivellement entre un observateur situé place de la Concorde (au pied de l’obélisque) dans l’axe de l’Arc de Triomphe. Une variation même minime avec cet axe peut induire des différences notables dans l’azimut du Soleil (un mètre à droite ou à gauche change l’azimut d’environ 1,63′) et des différences de temps de quelques dizaines de secondes sur les prévisions. Si vous vous déplacez vers la gauche de l’axe, le décalage de temps est négatif et si vous vous déplacez vers la droite de l’axe le décalage de temps se fait positivement.

Jours et les heures de visibilité du phénomène (en heure légale française, source IMCCE) :

Jour Instant du coucher
du centre du Soleil
Période où le centre du Soleil
passe par l’axe de l’arche
4 août 2018 21h 18m 27s 21h 15m 13s à 21h 15m 33s
5 août 2018 21h 16m 54s 21h 16m 00s à 21h 16m 20s

La meilleure date pour les observations est le 4 août, le 5 août le centre du Soleil sera proche de l’horizon.

Observation depuis le rond point Champs Élysées Clemenceau
C’est donc la position idéale pour photographier le Soleil sous l’arche. Attention, une variation même minime avec cet axe peut induire des différences notables de quelques dizaines de secondes sur les prévisions. Si vous vous déplacez vers la gauche de l’axe, le décalage de temps est négatif et si vous vous déplacez vers la droite de l’axe le décalage de temps se fait positivement.

Jours et les heures de visibilité du phénomène (en heure légale française, source IMCCE) :

Jour Instant du coucher
du centre du Soleil
Période où le centre du Soleil
passe par l’axe de l’arche
2 août 2018 21h 19m 29s 21h 13m 40s à 21h 14m 00s
3 août 2018 21h 18m 00s 21h 14m 27s à 21h 14m 47s
4 août 2018 21h 16m 29s 21h 15m 15s à 21h 15m 35s

La meilleure date est le 3 août 2018, le 2 août le bord supérieur du Soleil sera caché par l’arche et 4 août le centre du Soleil sera bas sur l’horizon et on ne verra pas le bord inférieur du Soleil.

Avertissement
L’observation du soleil n’est pas sans danger. Tant que le Soleil vous éblouit, ne le regardez jamais directement. Et évitez de le photographier sans filtre, vous risquez d’endommager votre appareil photo et votre vue si vous utilisez un appareil à visée réflexe.

Grêle et orage, plus de peur que de mal sur mon balcon

Gros grêlons après un orage en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Grosse frayeur hier vendredi en début de soirée quand l’orage qui s’est abattu sur Paris et plus particulièrement sur mon quartier a déversé des grêlons énormes, de la taille d’une belle cerise. Le bruit provenant du choc de ces billes de glace frappant à toute allure les toits, les gouttières, la balustrade de mon balcon et la rue était impressionnant. Et je n’ai pu que regarder, impuissant devant cet orage dévastateur.

J’avais eu le temps de décrocher les potées installées sur la rambarde de mon balcon, mais les autres dans les grandes jardinières ont du supporté les grêlons heureusement pas trop nombreux car mon balcon est partiellement protégé par l’avancée du toit de l’immeuble et le vent dirigeait plutôt l’eau et la glace à l’extérieur de mon jardin suspendu. Mais quelques gros grêlons ont quand même atterri tout contre la façade.

Gros grêlons après un orage en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Canicule, fortes chaleurs, adopter les bons réflexes

Affiche grand public "Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes"De jour en jour, les températures diurnes et nocturnes ne cessent de monter et ont largement dépassé les 30 °C dans la journée. Et cette situation météorologique semble s’être installée sur la France pour plus de trois jours. Une vigilance canicule est en place sur l’ensemble de l’Île-de-France. Voici un rappel des gestes pour prévenir les risques liés à ces fortes chaleurs.

Les bons gestes

  • Boire régulièrement de l’eau,
  • Ne pas boire d’alcool,
  • Manger en quantité suffisante,
  • Maintenir sa maison au frais : fermer les volets le jour,
  • Éviter les efforts physiques,
  • Mouiller son corps et se ventiler,
  • Prendre régulièrement des nouvelles de ses proches.

Le saviez-vous ?
À partir de 60 ans ou en situation de handicap, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Il me suffit de contacter votre mairie ou votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS).
Si vous voyez quelqu’un victime d’un malaise, appelez le 15.