Begonia pustulata

Begonia pustulata, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Le jeune plant de Begonia pustulata acheté en septembre dernier à Olivier Ezavin (Le Monde des Fougères) s’est vite installé dans son terrarium au point de presque le remplir déjà. Cette espèce mexicaine a un feuillage très décoratif, avec des feuilles gaufrées vertes à macules blanches.

Begonia pustulata, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Ce bégonia rhizomateux a un port traçant, ses tiges assez fortes s’enracinant au niveau des noeuds. C’est ce qui se produit dans mon terrarium, mais dans une serre ou une véranda, on peut aussi le faire retomber ou grimper sur un tuteur mousse par exemple. Lors de ma visite du Conservatoire du Bégonia de Rochefort, j’ai photographié plusieurs pieds de cette espèce cultivés en suspension (photos ci-dessous).

Mon pied a des feuilles plus vert vif que ceux vus à Rochefort. Mais dans une espèce de bégonia, il peut y avoir une forte variabilité.

Begonia pustulata, Bégoniacées, plante d'intérieur, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Cette espèce a besoin d’une forte hygrométrie, d’où sa culture en terrarium. Mais il faut lui prévoir un contenant volumineux, car elle pousse avec vigueur quand elle se plaît.

Begonia pustulata, Bégoniacées, plante d'intérieur, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)
Cette belle espèce est à l’origine de plusieurs hybrides qui ont gardé cet aspect maculé : : Begonia ‘ Emerald Jewell’, B. ‘Silver Jewell’, B. ‘Silver Misono’.

Begonia pustulata, Bégoniacées, plante d'intérieur, Conservatoire du bégonia, Rochefort (17)

Commentaire (1)

  1. mamiefanfan

    j’adore les feuillages panachés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.