Comméline tubéreuse, un des plus beaux bleus de l’été

/, Paris, plante bulbeuse, plante vivace/Comméline tubéreuse, un des plus beaux bleus de l’été

Comméline tubéreuse, un des plus beaux bleus de l’été

Comméline tubéreuse, Commelina coelestis, Commélinacées, fleur, plante vivace, bulbe, parc de Passy, Paris 16e (75)
Voici une autre plante vivace bulbeuse trop rare dans les jardins et sur les balcons. Et pourtant, elle est très facile à cultiver, très florifère et ses petites fleurs sont d’un incroyable bleu ciel soutenu.

Comméline tubéreuse, Commelina coelestis, Commélinacées, fleur, plante vivace, bulbe, parc de Passy, Paris 16e (75)La comméline tubéreuse (Commelina coelestis) est une cousine de nos misères, mais elle est parfaitement rustique. Elle pousse aussi bien en pleine terre qu’en pot, dans un emplacement ensoleillé, avec un sol riche et frais pendant la belle saison. La plante en pleine végétation ne dépasse pas 50 à 70 cm de hauteur. Le feuillage est caduc, la plante entre en repos à l’approche des gelées. il faut alors maintenir les tubercules en pot dans un endroit sec, hors gel mais non chauffé. Comme pour des tubercules de dahlia ou de bégonia tubéreux.

Comméline tubéreuse, Commelina coelestis, Commélinacées, fleur, plante vivace, bulbe, parc de Passy, Paris 16e (75)
Il existe une variété à fleurs blanches très élégantes, mais le bleu n’étant pas fréquent en été, l’espèce type garde tout son charme.

Le pied de comméline que j’ai photographié pousse dans le parc de Passy, dans le 16e arrondissement. Comme la tubéreuse, cette plante bulbeuse est exceptionnelle car trop peu plantée dans les parcs et jardins parisiens.

By |2017-07-24T21:42:37+00:00juillet 25th, 2017|fleur, Paris, plante bulbeuse, plante vivace|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. nanou 26 juillet 2017 at 11 h 14 min

    je me suis renseignée sur cette jolie fleur , elle ne supporte pas le gel et elle ne pousse qu’au soleil et zone chaude

  2. mamiefanfan 25 juillet 2017 at 11 h 16 min

    très jolie couleur, c’est drôle, hier j’ai eu un pied de cerastostigma plumbaginoides du même bleu !

  3. jpp 25 juillet 2017 at 11 h 10 min

    Très intéressant . on a à St-Serge une misère non identifiée d’un beau bleu, plus soutenu, qui fleurit en ce moment et parfaitement rustique

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui