Mon balcon parisien fin juillet 2017

Mon balcon parisien avec clématite, bégonia, alcathéa, Paris 19e (75)
Les floraisons étant désormais abondantes et variées sur mon balcon, je peux le photographier et le montrer tel qu’il est en cette fin du mois de juillet. Malgré une météo des plus changeantes avec des fortes chaleurs et des grands écarts de températures, les plantes résistent et sont même plutôt généreuses.

Mon balcon parisien avec tagète, hibiscus, alcathéa, Paris 19e (75)Mes deux pieds d’alcathéas sont bien sûr les plantes phares du balcon avec leurs tiges démesurément hautes qui culminent à plus de 2 m et qui sont couvertes en permanence de jolies fleurs café au lait pour ‘Parkallee’ et rose pour ‘Parkfrieden’.

Mon balcon parisien avec tagète, hibiscus, alcathéa, Paris 19e (75)L’hibiscus est le dernier arrivé avec les achimènes (à l’arrière). Et j’ai toujours un pied de cette tagète au puissant parfum d’agrume. Toute en finesse et constamment couvertes de petites étoiles jaune orangé.

Alcathea suffrutescens 'Parkallee', Malvacées, fleur, floraison, balcon, Paris 19e (75)Alcathéa ‘Parkallee’, mon préféré… Je ne m’en lasse pas depuis les années que je le cultive et il ne se passe pas un jour sans que je ne contemple les belles fleurs semi doubles qui sont fréquemment visitées par les abeilles et les bourdons.

Mon balcon parisien avec tagète, hibiscus, fougère, sceaux de Salomon, Paris 19e (75)Une vue du balcon vers le bassin de la Villette. Avec ma superbe fougère si gracieuse, avec des tiges légèrement rougissantes (sic !).

Mon balcon parisien avec clématite, persicaire, kalimeris, Paris 19e (75)
Et toujours ma belle clématite ‘Blue River’ qui ne cesse de fleurir encore et toujours plus. Non loin, une belle touffe de Kalimeris ‘Madiva’ et la persicaire ‘Painter’s Palette’ qui n’a pas besoin de fleurir pour faire le décor. Son feuillage panaché est très lumineux et il éclaire bien les parties plus ombragées du balcon.

Mon balcon parisien avec chrysanthème, kalimeris, Paris 19e (75)Kalimeris et chrysanthème, le premier en pleine floraison, le second pour la fin de l’été et l’automne. Quand on voit la touffe, on a du mal à croire que je l’ai acheté tout petit en octobre dernier avec deux petites tiges frêles… Une nature généreuse.

Cette potée a souffert des attaques des pigeons ramiers qui y ont fait un nid. Mais après l’avoir bardé de tuteurs, elle a repris belle allure.

Mon balcon parisien avec bégonia, achimenes, Paris 19e (75)J’ai beaucoup de vert et de blanc sur mon balcon, mais quelques touches de couleur sont les bienvenues. Et j’aime le rouge ! Par touche, d’un bout à l’autre du balcon.

Commentaires (3)

  1. Josette

    Magnifique ! Bravo !

  2. mamiefanfan

    les voisins doivent être contents de voir un aussi joli jardin à leur hauteur !!

  3. nanou

    superbe ! si tous les amateurs de pelargoniums pouvaient vous imiter ! ……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 Partages
Partagez5
Tweetez
+11
Enregistrer20
Partagez