Ma misère gypsophile a résisté dehors à l’hiver parisien

Gibasis geniculata, misère gypsophile, balcon, Paris 19e (75)L’hiver a été froid, mais mes pieds de misère gypsophile (Gibasis geniculata) ont résisté dehors sans aucune protection, si ce n’est celle des tiges et des feuilles grillées par les gelées. De nouvelles pousses sont apparues et déjà les premiers boutons floraux se sont formés.

Cette plante est habituellement proposée comme plante d’intérieur, souvent vendue en grosse suspension couverte de petites fleurs blanches d’où son appellation de misère gypsophile. C’est une petite plante fleurie parfaite pour un balcon ou une terrasse ombragée. Elle pousse sans jamais être envahissante comme peuvent l’être d’autres misères plus vigoureuses. Et surtout, elle est très florifère !

Commentaires (2)

  1. Chasseriau Michèle

    La mienne n’a pas résisté, mais je crois qu’elle a aussi été un peu écrasée par mes chattes!

  2. jpp

    On a à St-serge un genre de misère à fleur bleue tout à fait acclimatée, dont on ne sait pas d’où elle sort…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez2
Tweetez
+1
Épinglez
Partagez