Les grenouilles de Veolia investissent Paris

Grenouilles, véhicules électriques sonorisés, Veolia, Arc de Triomphe, Paris, décembre 2015
Veolia souhaite sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux du climat avec une campagne mobile inédite et surprenante, dans la rue. Les 3, 4 et 5 décembre 2015, des « grenouilles » sillonnent Paris et diffusent des coassements à plein volume.

L’opération s’appuie sur la fable de la grenouille. Lorsque l’on plonge une grenouille dans de l’eau bouillante, elle s’en échappe d’un bond. Mais si on la place dans de l’eau froide portée progressivement à ébullition, elle s’habitue à la température, s’engourdit et finit ébouillantée… C’est la même chose avec le dérèglement climatique. Les températures augmentent de manière imperceptible et nous ne réagissons pas. Alors, ne nous laissons pas engourdir !

Entre le 3 et le 5 décembre 2015, les « grenouilles » sillonnent et réveillent le tout Paris. Elles prennent la forme de véhicules électriques sonorisés dont les haut-parleurs diffusent des coassements à plein volume. Ce dispositif nomade et sonore est accompagné d’une distribution de flyers qui racontent la fable de la grenouille et proposent des solutions pour agir.

Grenouilles, véhicules électriques sonorisés, Veolia, Obélisque, place de la Concorde, Paris, décembre 2015
Aujourd’hui samedi 5 décembre, ne les manquez pas dans les endroits parisiens suivants :
12h30 à 17h : Montparnasse
13h à 15h : Opéra et grands magasins
15h à 17h : République
« Réveillons-nous pour le climat ! » est une opération pédagogique de sensibilisation qui invite à passer à l’action et incite à décarboner nos modes de vie. Comment ? Par exemple, en participant au développement d’une économie plus circulaire, à travers le recyclage de ses déchets. Cette économie transforme les déchets des uns en ressources pour les autres, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Grâce au recyclage, moins devient donc plus ! Or aujourd’hui, 75 % des déchets produits dans le monde ne sont pas recyclés et 80 % des eaux usées ne sont pas traitées.

Solutions COP 21, Grand Palais, Paris 8e (75), décembre 2015L’opération « Réveillons-nous pour le climat ! » se poursuit au coeur de Solutions COP 21, l’exposition gratuite pour le climat qui se tient au Grand Palais du 4 au 10 décembre 2015. Veolia propose, sur le stand de La Recyclerie, des ateliers ludiques et pédagogiques pour fabriquer des grenouilles en matériaux recyclés.

Veolia proposera un espace Prix du Livre Environnement (prixdulivre.veolia.com), installé sur le stand Librairie du Grand Palais, avec dédicace prévue par les auteurs gagnants du Prix 2015 les 5 et 6 décembre. Enfin, l’exposition de l’expédition scientifique TARA Océans, soutenue par Veolia sera également présentée au pied du Grand Palais au niveau du Pont Alexandre III.

Les engagements de Veolia et ses solutions pour le climat : www.veolia.com/fr/cop21/veolia-solutions-climat
Les témoignages et bonnes pratiques sur le blog de Veolia dédié au climat : cop21.veolia.com/fr

Commentaires (5)

  1. Alain Delavie (Auteur de l'article)

    Oui beaucoup de bruit et beaucoup d’animations dispendieuses dont j’ai bien peur qu’il ne reste pas grand chose dès que la COP 21 sera finie. Quand on voit les suites de l’année de la biodiversité…

  2. THEO

    Il y a un danger à combattre plus urgent et plus grave que le climat, qui est un vaste enfumage électoral hollandesque……………et quid ? des 120 tonnes de 12 glaçons qui fondent devant le Panthéon…pour quel prix au fait ?????? « on » prend vraiment les contribuables pour des idiots !

  3. Josette

    J’espère que leur fable de grenouille plongée dans l’eau bouillante ne donnera pas des idées aux gamins cet été.

    Et puis Veolia ferait mieux de faire profil bas avec ce qui est (ou a été) pompé comme sommes extravagantes pour la gestion de l’eau de certaines communes qui ont pris des contrats avec ces cocos là….

  4. jpp

    Véolia au secours de l’environnement, c’est la meilleure….Au fait on me signale du côté des scientifiques que des grenouilles, des vraies, se sont mises en route, du côté de Poitiers, pour frayer…

  5. nicole

    c’est très gentil de leurpart d’ajouter à la pollution sonore de Paris …. décidément l’enfer est pavé de « bonnes » intentions …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *