Les grandes manoeuvres sur mon balcon

Les grandes manoeuvres sur mon balcon

Jardinage sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
L’exceptionnelle douceur et le beau temps de ce week-end m’ont poussé à planter enfin les nouvelles plantes achetées depuis la rentrée dans les différentes fêtes des plantes de la fin de l’été et de l’automne. Des plantations pour remplacer d’autres végétaux dont je ne voulais plus ou pour compléter des potées et jardinières où des fleurs annuelles avaient été installées. Un gros chantier !

Jardinage sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)Après avoir cogité pendant quelques semaines pour déterminer quelle serait la meilleure place pour chacune des plantes achetées et pour celles que je souhaitais déplacer, je me suis enfin lancé dans un sursaut de courage. Car le jardinage sur balcon, c’est plus pénible que cela ne paraît, entre le maniement des sacs de terreau, le remplacement du substrat usagé, la taille et l’arrachage des plantes solidement arrimées dans leurs jardinières (en veillant à ne jamais envoyer de terre ou de feuilles dans la rue), les nouvelles plantations en faisant attention à ne pas abimer les végétaux déjà en place, le grand nettoyage ensuite pour redonner un bel aspect au balcon (et à l’appartement !), la descente des gros sacs poubelle (2 de 100 litres chacun pesant un bon poids)…

Pendant 4 heures, je me suis éreinté pour essayer de planter le plus et le mieux possible. Je n’ai pas réussi à tout mettre en place, d’autant plus qu’au fur et à mesure, j’ai déplacé d’autres plantes pour les remettre plus loin. Après les avoir divisées pour certaines, notamment les asters qui sont en culture depuis quatre ou cinq ans sur mon petit jardin suspendu. Il me reste encore trois grandes jardinières à reprendre, mais les trois quarts des potées et jardinières du balcon sont refaites et plantées. Ouf, mais je suis perclu de courbatures !

Jardinage sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
J’ai installé principalement des plantes vivaces qui composent l’essentiel de mon jardin urbain avec quelques arbustes et quelques plantes bulbeuses. La place pour les fleurs annuelles est de plus en plus restreinte. Et j’ai privilégié des espèces rustiques et pour certaines résistantes à la sécheresse (ça, c’est pour limiter les corvées d’arrosage pendant l’été).

Jardinage sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
J’ai arraché tous mes asters x frikartii ‘Mönch’ et ‘Wunder von Stäfa’ ainsi que mes anémones du Japon pour les dédoubler et les repiquer dans d’autres potées ou jardinières où je pourrai mieux en profiter. Dans mes nouvelles plantations, j’ai ajouté pas mal d’asters d’été et des kaliméris. Des plantes faciles et très florifères.

Jardinage sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Si la douceur pouvait continuer quelques semaines encore, cela permettrait aux plantes de reprendre et de s’installer avant l’hiver. Mais déjà le fait de ne plus avoir autant de petits godets éparpillés un peu partout, c’est super ! L’arrosage sera plus facile et surtout moins fréquent.

Voici la liste des nouveautés mises en place sur mon balcon :

  • Artemisia ‘Powis Castle’ (le grand retour tant j’aime ce feuillage argenté si doux à toucher et qui sent si bon la lavande)
  • Aster scaber ‘Kyosumi’
  • Aster x frikartii ‘Jungfrau’
  • Begonia ‘Silver Angel’
  • Begonia grandis ssp. sinensis ‘Snowpop’
  • Conoclinum coelestinum
  • Gaura lindheimeri ‘Short Form’
  • Heucherella ‘Golden Zebra’
  • Hosta ‘Remember me’
  • Hosta ‘Kiwi Blue Baby’
  • Kalimeris incisa ‘Alba’
  • Kalimeris ‘Madiva’
  • Kniphofia ‘Papaya Popsicle’
  • Oenothera versicolor ‘Sunset Boulevard’
  • Pennisetum alopecuroides ‘Little Bunny’
  • Rudbeckia triloba ‘Prairie Sun’ (troisième  retour car il n’a jamais pu passer l’hiver sur mon balcon)
  • Trachelospermum asiaticum ‘Theta’
  • Verbena bonariensis ‘Blue Lollipop’

Si tout reprend et pousse bien, cela devrait me donner de superbes floraisons dès l’année prochaine. Et il m’en reste encore quelques plantes à installer, mais la plupart vont aller dans des nouvelles potées plus petites. Quelques heures de jardinage encore, mais rien à voir avec le travail effectué ce week-end…

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

13 Comments

  1. Alain Delavie 2 novembre 2015 at 22 h 28 min

    Le dos a résisté, les muscles sont encore douloureux, mais cela passera !!! C’est un tel plaisir d’avoir installé toutes ces petites plantes…

  2. Alain Delavie 2 novembre 2015 at 22 h 27 min

    Pas vraiment naine, mais avec des feuilles très étroites, une curiosité dénichée lors de la Folie des Plantes à Nantes. Je peux le laisser retomber sur plusieurs mètres pour avoir des guirlandes parfumées 🙂

  3. Alain Delavie 2 novembre 2015 at 22 h 26 min

    Attention à la tendinite. J’ai souffert de deux tendinites aux épaules l’année dernière, avec un super abonnement chez le kiné. Mais il a fait des miracles !!!

  4. Alain Delavie 2 novembre 2015 at 22 h 25 min

    En effet Josette, j’ai conservé les deux alcathéas, encore fleuris et la clématite Blue River. Et bien d’autres plantes. Je vais essayer de les lister…

  5. Josette 2 novembre 2015 at 13 h 21 min

    Je m’y revois ! Mon balcon a souvent eu cet aspect ainsi que la cuisine et … la moquette du séjour !!!.

    Bonne idée d’indiquer les noms des nouvelles plantes et ce serait bien de nous indiquer aussi celles qui restent.

    Je suppose que les « alcathéas  » * et la clématite Blue River restent ?

    * Je ne me souviens plus e la bonne orthographe. .

  6. mamiefanfan 2 novembre 2015 at 12 h 51 min

    même si il en résulte des courbatures et de la fatigue, le résultat en vaut la peine. bel agencement de nouveautés, !! c’est pareil dans les jardins !!!

  7. angela 2 novembre 2015 at 10 h 38 min

    Beaucoup de travail … ou de plaisir se mélangeant … mais quelle joie et quelle fierté devant tant de merveilles que sont les plantes dans de tels petits balcons, pour soi et pour ceux qui lèvent la tête pour admirer !

  8. jpp 2 novembre 2015 at 10 h 35 min

    Des courbatures que je ne peux plus m’offrir sur mon balcon grâce à la contribution négative de la RIVP au verdissement de la cité. J’ai tout de même une bonne tendinite Mon médecin m’a prescrit des séances de kiné , avec un grand sourire : « si vous continuez le jardinage, ça va recommencer »

  9. Jacqueline 2 novembre 2015 at 9 h 39 min

    A bientôt pour voir la photo du balcon prêt à passer l’hiver !

  10. nanou 2 novembre 2015 at 9 h 04 min

    un trachelospermum sur le balcon , je suppose une forme naine ?

  11. nanou 2 novembre 2015 at 9 h 02 min

    et puis aussi un bon bain chaud tout en bouquinant un livre sur les plantations d’automne !

  12. nicole 2 novembre 2015 at 8 h 27 min

    ajoutez un peu de rhus toxicodendron à l’arnica !

  13. nicole 2 novembre 2015 at 8 h 26 min

    ah j’adore les grandes maneouvres balcono-delaviennes ! bravo, Alain, et …. attention au dos et à tout le reste !!! quelques granules d’arnica viendront à bout des courbatures .

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui