Archives de mots clés: fougère persistante

La fougère houx dans un seau haut perché…

Non ce n’est pas une nouvelle fable de La Fontaine exhumée d’une sombre bibliothèque. Mais j’ai tout simplement déplacé mon gros pied de fougère houx (Cyrtomium fortunei). Et la place qui lui convenait le mieux et qui me gênait le moins sur le balcon, et bien c’est en hauteur contre un mur, où cette belle fougère rustique peut étaler ses frondes de plus en plus grandes autant qu’elle le souhaite.

Fougère houx (Cyrtomium fortunei) en pot sur balcon

Fougère houx (Cyrtomium fortunei) dans une suspension sur mon balcon, avril 2011, photo Alain Delavie

En trois ans, le petit pied acheté avec quelques frondes seulement s’est considérablement étoffé et finissait par étouffer mon pauvre gardénia rustique, que j’ai découvert très dégarni à la base. Il était temps que j’intervienne pour lui donner davantage de lumière et d’espace avant que la fougère sans en avoir l’air ne le recouvre complètement de ses nouvelles frondes toujours plus grandes.

J’ai maintenant ma fougère à portée du regard. Il faut juste que je reste vigilant avec l’arrosage, car je ne vois pas la terre du pot donc je ne sais jamais si ma plante a besoin ou non d’eau. Et l’aspect du feuillage ne m’aidera pas beaucoup, car il reste impeccable longtemps. Quand il se crispe et se fane, c’est foutu, la plante est proche de la fin… Et il faut alors couper les feuilles fanées qui récupèrent très rarement. Ce serait dommage.
Je vais donc devoir tâter souvent sous la fougère (LOL) avant d’arroser !