Quel est le prix de la vie sauvage ?

//Quel est le prix de la vie sauvage ?

Quel est le prix de la vie sauvage ?

NEWS Fotolia © tamayura39
IFAW a lancé le 10 janvier 2019 un mini site Internet pour alerter et sensibiliser les Français sur les dommages liés au commerce illicite des espèces menacées : leprixdelaviesauvage.ifaw.org

IFAW a engagé ces dernières années un travail de fond pour lutter contre le trafic mondial d’animaux sauvages. L’ONG a notamment mis en lumière l’ampleur du commerce en ligne d’animaux vivants et de parties d’animaux et la menace que ce commerce fait peser sur leur survie.

Ce trafic touche notamment la France. La dernière enquête d’IFAW, menée conjointement en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Russie pendant 6 semaines, a révélé que près de 12 000 spécimens d’espèces protégées par la CITES, dont 80% étaient des animaux vivants, avaient été mis en vente dans ces pays sur cette période.

Pour aller plus loin et mieux faire prendre conscience aux Français

  • que la faune sauvage n’est pas une marchandise,
  • que ce commerce a un impact irréversible sur les animaux,
  • que la France, elle aussi, est impliquée dans ce commerce,

IFAW met en ligne un site ludique et pédagogique qui s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants : leprixdelaviesauvage.ifaw.org
Pour accéder à l’ensemble des informations délivrées par le site, il faut participer à un quiz qui permet, d’emblée, de piquer l’attention de l’internaute et de soulever quelques idées reçues. L’internaute est ensuite dirigé vers une page qui lui permet de s’informer au travers d’une vidéo, d’une infographie et des éléments de réponse aux questions du quiz. Il peut également s’engager en publiant certains éléments du site sur ses propres réseaux sociaux et en devenant donateur auprès de l’ONG.

By |2019-01-14T21:17:29+00:00janvier 13th, 2019|site internet, blog ou application|1 Comment

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. Josette 13 janvier 2019 at 6 h 29 min

    Interdire les ventes d’animaux sur les sites en ligne serait un pas énorme.

    Dans mon coin de campagne un individu pas très équilibré est toujours à l’affut d’animaux de ferme à acheter sur ce genre de sites
    alors que plusieurs fois le maire été alerté pour des maltraitances ; les vétos n’osent pas se mouiller alors que la personne en question
    n’est nullement un éleveur professionnel.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui