Hellébore ‘Silver Shadow’ pour le feuillage plus que la floraison

Helleborus 'Silver Shadow', Meers Vaste Plantenkwekerij, Fête des plantes printemps, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91)
L’assortiment d’hellébores était très varié à la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) qui se déroule encore aujourd’hui dimanche toute la journée. À fleurs simples, semi doubles ou très doubles, avec des calices penchés vers le sol ou dressés, il n’y avait que l’embarras du choix pour les amateurs. Je n’ai pas craqué, mais j’ai beaucoup aimé la variété ‘Silver Shadow’, au superbe feuillage argenté veiné de pourpre.

Helleborus 'Silver Shadow', Meers Vaste Plantenkwekerij, Fête des plantes printemps, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91)La floraison plutôt longue des hellébores qui n’en finissent pas de faner tout en changeant de couleurs laisse quand même des massifs ou des jardinières verts une bonne partie de l’année avec un feuillage qui n’a rien d’extraordinaire pour la plupart des variétés. Sur un balcon, une terrasse ou dans un petit jardin de ville, ce nouveau cultivar attire l’oeil sans floraison et reste décoratif toute l’année. Très intéressant !

Cet hellébore était proposé par la pépinière belge Meers Vaste Plantenkwekerij (Bloemendaalstraat 21, 3740 Bilzen, Belgique)
www.meersvpk.be

Par |2015-04-11T21:04:30+00:00avril 12th, 2015|plante vivace|1 Comment

À propos de l'auteur :

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Un commentaire

  1. jpp 12 avril 2015 à 9 h 51 min

    Ca m’intéresse beaucoup car cette fleur fait partie de la maigre panoplie végétale de St-Serge, du moins les cultivars tolérant le calcaire. Et c’est là la difficulté : jamais d’indication ni sur la variété ni sur la tolérance au calcaire. J’arrive à faire des semis avec des graines Baumaux (les seules que je trouve) mais d’où sortent-elles : mystère.

Laisser un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok