Les bouleaux tatoués du quai de Montebello

/, Paris/Les bouleaux tatoués du quai de Montebello

Les bouleaux tatoués du quai de Montebello

Il n’y a pas que les murs parisiens qui font l’objet de tags et de graffitis. Les arbres de la capitale servent aussi de grimoires où des passants laissent des marques indélébiles. Comme sur ces bouleaux du quai de Montebello (Paris 5ème)…

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Nicolas serait-il passé par ici ?

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Les couples se suivent, les coeurs s’accumulent…

Graffitis sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffitis sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

En français, en anglais, en espagnol… Les déclarations d’amour s’exposent dans toutes les langues. Quoi de plus romantique qu’une promenade sur le quai de Montebello, en bord de Seine, avec Nôtre-Dame et l’Île Saint-Louis en perspective ?

La Seine, l'Île-de-la-Cité et Nôtre-Dame, l'Île Saint-Louis, au fond la Tour Saint-Jacques et l'Hôtel de Ville (Paris, 75), décembre 2009, photo Alain Delavie

La Seine, l'Île-de-la-Cité et Nôtre-Dame, l'Île Saint-Louis, au fond la Tour Saint-Jacques et l'Hôtel de Ville (Paris, 75), décembre 2009, photo Alain Delavie

Pas mal la vue non ? Surtout pendant les quelques trop rares minutes de ciel bleu ensoleillé en fin de journée !

By |2009-12-07T22:17:03+00:00décembre 8th, 2009|arbre ou arbuste, Paris|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. alain of paris 10 décembre 2009 at 21 h 25 min

    Pour la danse et les danseurs, il va falloir attendre le retour des beaux jours… L’hiver n’est pas encore commencé, il va falloir beaucoup de patience !

  2. mohair 9 décembre 2009 at 22 h 24 min

    Il manque les danseurs…!!!!
    Mohair qui attend les beaux jours

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui