Archives de mots clés: nuages

Exposition « Le comte des nuages », Masanao Abe face au Mont Fuji

Musée du quai Branly. Affiche de l'installation "Le comte des nuages, Masanao Abe face au Mont Fuji".
En partenariat avec l’Intermédiathèque de Tokyo, le musée du quai Branly met en lumière Masanao Abe en présentant dans l’Atelier Martine Aublet une sélection d’œuvres majeures – photographies et films – mais aussi d’appareils photographiques ou de mesure de la collection du comte Masanao Abe récemment acquise par l’institution tokyoïte.

Nuage sur le Mont Fuji, Masanao Abe, le comte des nuages
Météorologue japonais de renom et passionné par la capture de l’image statique ou en mouvement, le comte Masanao Abe (1891-1966) a consacré 50 ans de sa vie à l’étude et à la photographie des corrélations entre les nuages et les courants atmosphériques sur le mont Fuji. Fondateur, en 1927, de l’observatoire Abe de recherche sur les nuages et courants atmosphériques, au pied du mont Fuji, il a laissé un héritage sans égal pour la photographie scientifique, qui impose de lui reconnaître aujourd’hui une place à part en tant que chercheur et inventeur de nouvelles techniques de l’image, aux côtés des Frères Lumières, de l’Américain Eadward Muybridge ou encore du Français Étienne-Jules Marey. Au-delà du caractère technique et scientifique, l’esthétique et la beauté des images du comte Abe doivent être aujourd’hui reconsidérées, à l’instar des photographies de nuages d’Alfred Stieglitz, comme une contribution à la photographie moderniste.

Informations pratiques
Le comte des nuages : Masanao Abe face au Mont Fuji
Jusqu’au 17 janvier 2016
Atelier Martine Aublet, musée du quai Branly, 37, quai Branly, 75007 Paris.
Tél. : 01 56 61 70 00.
www.quaibranly.fr
Mardi, mercredi et dimanche de 11h à 19h. Jeudi, vendredi et samedi de 11h à 21h. Ouvert les lundis des petites vacances scolaires.
#ComteDesNuages
(suite…)

Nuages dans le ciel parisien

Nuages dans le ciel parisien en été, Paris 18e (75)
Le ciel parisien ne cesse de changer même quand le beau temps et la chaleur s’installent sur la capitale. Je me suis amusé à capturer des scènes de ciel avec les nuages changeants au fil des heures et des jours. Grands espaces et zénitude !

Quand le ciel va nous tomber sur la tête…

Ciel chargé de gros nuages noirs au-dessus de Paris, Paris 19e (75)
Mercredi dernier en fin d’après-midi, le ciel de l’est parisien s’est chargé de lourds nuages d’un gris noir profond. Très impressionnant et vite suivi d’une grosse averse qui a détrempé la capitale.

À droite sur la photo, la cité Michelet (Paris 19e), à gauche, les nouveaux immeubles qui longent les voies ferrées d’un côté et le boulevard Mac Donald de l’autre. Au centre l’emplacement de la future gare de RER Rosa Parks qui devrait ouvrir à la fin de l’année.

« Ciel vêtu de laine, Eau peu lointaine »

Ciel pommelé au-dessus du parc de Passy en hiver, Paris 16e (75)
L’accumulation de petits nuages pommelés (des altocumulus) dans le ciel annonce souvent l’arrivée de la pluie. 

Ciel pommelé au-dessus du parc de Passy en hiver, Paris 16e (75)
« Aujourd’hui petits moutons, Demain, petites gouttes. »

Les altocumulus sont situés entre 1500 et 5000 m d’altitude. Ce sont des petits nuages blancs ou gris plus ou moins soudés les uns aux autres. Ils présentent des formes qui évoquent des galets, des moutons, des lamelles ou des dalles. Ces formations nuageuses sont constituées de goutelettes d’eau et donnent au ciel un aspect pommelé caractéristique. Cela indique que le temps est encore incertain et instable.

« Quand le ciel est moutonné, Signe de pluie dans les trois jours. »

Ces photos ont été prises hier dimanche en milieu de journée. Les prévisions météorologiques pour la fin de journée d’hier et pour ce début de semaine nous annoncent effectivement des précipitations.