Fendre l’air. Art du bambou au Japon – Exposition du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019

/, événement, Paris/Fendre l’air. Art du bambou au Japon – Exposition du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019

Fendre l’air. Art du bambou au Japon – Exposition du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019

Fendre l'air. Art du bambou au Japon : exposition du 27 novembre 2018 au 07 avril 2019

Pour la première fois en France, une grande exposition rend hommage à l’art méconnu de la vannerie japonaise en bambou. L’occasion de découvrir près de 200 œuvres anciennes et contemporaines à la beauté poétique, destinées à l’origine à la décoration florale de la cérémonie du thé.

L’histoire de cet art typiquement japonais est mal connue en Occident. Si plusieurs musées américains présentent de façon permanente quelques exemples de ces œuvres spectaculaires, les collections publiques sont limitées en Europe comme au Japon. Le musée du quai Branly – Jacques Chirac est fier d’avoir pu rassembler dans une exposition inédite, le plus grand ensemble de pièces jamais montré en Europe, à l’occasion d’une année culturelle où les arts japonais sont particulièrement célébrés en France.

Okimono en bambou nommé « Ritsudo» (Rythme), Sugiura Noriyoshi, Musée du Quai Branly - Jacques Chirac, photo Tadayuki Minamoto

La vannerie japonaise en bambou, un art

Au Japon, le développement de la vannerie artisanale en bambou est étroitement lié au rayonnement de l’art du thé, arrivé de Chine aux environs des VIIIème et IXème siècles. Les premières générations d’artisans japonais se sont d’abord inspirés de modèles chinois qui eux-mêmes cherchaient à imiter avec virtuosité les formes sophistiquées de vases en bronze ou porcelaine (les paniers d’inspiration chinoise karamono).

Le renouveau, au début de l’ère Meiji, d’un certain type de cérémonie du thé dont les arrangements floraux utilisaient des récipients en bambou, sollicite ensuite la créativité d’artistes raffinés et merveilleusement inventifs qui se libèrent du modèle chinois et inventent leurs propres formes. Des artistes comme Iizuka Rokansai et Hayakawa Shôkosai renouvellent ce domaine et l’érigent en art.
Aujourd’hui encore, la vannerie japonaise en bambou procure à certains de ses créateurs, passés maîtres dans le tressage de la fibre, le prestigieux statut de Trésors nationaux vivants. En parallèle à la réalisation de vases décoratifs traditionnels pour l’arrangement floral, les créateurs contemporains libèrent leur créativité en réalisant des œuvres très personnelles. Parfois dénuées de toute fonctionnalité, les vanneries contemporaines se muent en véritables sculptures, formant ainsi un champ artistique d’une profonde originalité. Sept artistes contemporains sont mis à l’honneur dans l’exposition. Leur travail est illustré à travers une présentation monographique qui comprend également une série d’œuvres spécialement conçues pour l’exposition.

Vannerie pour l'ikebana, Morigami Jin, Musée du Quai Branly - Jacques Chirac, photo Tadayuki Minamoto

Before Japon

Vendredi 30 novembre 2018 de 19h à minuit.
Au programme, une incursion au cœur des traditions culinaires de l’archipel (cérémonie du thé, dégustation de saké et de pâtisseries…) ainsi que des réinterprétations contemporaines de classiques théâtraux et musicaux nippons.

Au programme…
Démonstration : la cérémonie du thé
Synthèse de pratiques à la fois artistiques et spirituelles, la cérémonie du thé est un art de vivre très codifié. Dans une chambre de thé éphémère, les visiteurs auront ainsi l’occasion de découvrir les pratiques et traditions liées à ce manifeste du zen…
Horaires : 19h15, 20h15, 21h15, 22h15.

Workshop : mini ikebana
L’ikebana est l’art de l’arrangement floral japonais utilisé lors de la cérémonie du thé. Plus qu’un art, c’est une philosophie qui prend sa source dans le bouddhisme et le zen. Après une initiation à son art et à ses techniques, les visiteurs pourront créer leur propre bouquet à partir de végétaux du jardin du musée (dont le bambou !)
Horaires : 19h30 (démo), 20h30, 21h30, 22h30.

Dégustation de saké
Un véritable voyage au Japon à travers les sens, à la découverte de cette boisson de plus en plus prisée. Yukié Uno, sommelière, attend les visiteurs pour leur faire redécouvrir cette boisson souvent mal connue.
Horaire :  toute la soirée.

DJ set : Les Gordon
Producteur originaire de Rennes, Les Gordon est une figure montante de la scène électronique française. Il s’est fait connaitre avec 2 premiers EP « Abyss » et « Atlas », sortis chez Kitsuné en 2016. Mêlant musique acoustique et sons japonais grâce à une grande maîtrise du sampling, il met en avant l’héritage asiatique de son grand-père japonais et de son père taïwanais : son dernier album, « La », sorti l’été dernier, porte ses racines et ce mélange entre Europe et Extrême-Orient. Pour ce Before, il livrera un DJ set inédit, inspiré par le fond musical du musée.
Horaire :  de 22h30 à minuit.

Live : Kodäma
Né en 2016, Kodäma est mené par la chanteuse Kiala Ogawa, et le bassiste Thomas Hugenel. Accompagné sur scène d’un batteur, le duo puise dans les cultures de l’Afrique de l’Ouest et du Japon pour proposer une musique pleine de groove, entre électro, soul et future jazz. Des sonorités acoustiques et électroniques donc, sublimées par la voix envoutante de Kiala, qui parvient à transmettre son univers en chantant en japonais sur certains titres, mais aussi en insufflant sa perception de la spiritualité et des songes.
Horaire : de 21h à 21h30.

Performance : ombre du printemps
Yôko Higashi, danseuse et musicienne, a créé pour ce Before une performance contemporaine inspirée de Madame Butterfly, célèbre figure de l’opéra de Puccini décrivant le destin tragique d’une geisha, Cio-Cio-San (en japonais, « Madame Papillon »). Il s’agira d’une interprétation libre et contemporaine de ce drame amoureux à travers la danse Butô et d’autres arts traditionnels japonais comme le théâtre Nô, que l’artiste pratique. Elle sera accompagnée en direct par les créations de Benjamin Lacombe, illustrateur et auteur de bande dessinée.
Horaires : 20h15 et 20h45 (en deux parties).

Informations pratiques

Exposition du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Mezzanine Est, 37 Quai Branly, 75007 Paris.

Catalogue « Fendre l’air. Art du bambou au Japon »
304 pages, 220 illustrations, 55€.
Coédition Skira / musée du quai Branly – Jacques Chirac

By |2018-11-27T22:16:59+00:00novembre 28th, 2018|art, événement, Paris|0 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui