Floraison de la balsamine

/, fleur, plante annuelle/Floraison de la balsamine

Floraison de la balsamine

Un des deux pieds de balsamine achetés lors des dernières Journées des plantes de Courson (91) commence à fleurir. Comme je l’ai installé dans une suspension en hauteur par rapport à mon balcon, je profite davantage de la floraison, lovée à la base des feuilles.

Fleurs annuelles sur mon balcon

Suspension demi lune avec balsamine, Glechoma hederacea 'Variegata', euphorbe 'Diamond Frost' sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

En choisissant les deux pieds, j’avais pris un plant aux tiges et feuilles vert clair, pensant avoir plus de chances d’obtenir des fleurs blanches. C’est presque gagné, la floraison est blanc rosé, la teinte rose étant vraiment très discrète, avec des fleurs très doubles.

Fleurs annuelles sur mon balcon

Suspension demi lune avec balsamine, Glechoma hederacea 'Variegata', euphorbe 'Diamond Frost' sur mon balcon, juin 2010, photo Alain Delavie

Cette composition pour la mi ombre est très gourmande en eau. Je dois arroser presque tous les jours, surtout quand il fait chaud. Sinon je vois le feuillage de mes balsamines se mettre à pendre lamentablement. Ces plantes sont en fait des impatiences particulières (Impatiens balsamina), donc comme leurs cousines plus fréquentes, elles ont des tiges et des feuilles gorgées d’eau.

De jolies plantes que l’on ne voit plus beaucoup, presque jamais en jeunes plants et tout aussi rarement dans les jardins, alors qu’elles poussent vite et fleurissent longtemps. Pas assez spectaculaires et tape-à-l’oeil sans doute…

By |2010-06-26T09:43:32+00:00juin 26th, 2010|balcon et terrasse, fleur, plante annuelle|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. […] balsamines et les impatiens […]

  2. Marguerite 27 juin 2010 at 9 h 43 min

    Une année (en 1989 je crois) avec trois sachets de graines nous avions eu un jardin de rêve : oeillet d’inde, phlox de Drummond et BALSAMINE ! C’est vrai que c’est une fleur sublime, et nous avions (ou plutôt Patrick) installé un arrossage goutte à goutte avant de partir en vacances, coupé les fleurs et lorsqu’au bout de trois semaines nous sommes revenus nous nous sommes crus au paradis terrestre. Il nous faudrait recommencer c’est ce que je me dis tous les ans.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui