Travaux jardin et balcon du mois de novembre

Quand la météo veut bien laisser le jardinier ou la jardinière accéder au jardin ou sur le balcon, les travaux ne manquent pas au coeur de l’automne :

  • Ramasser sans cesse les feuilles qui tombent et recycler celles qui sont saines (soit sur le tas de compost, soit en paillis au pied des haies, des massifs d’arbustes ou de plantes vivaces).
  • Rabattre les feuillages jaunis ou desséchés des plantes vivaces, sauf pour les quelques espèces décoratives en hiver (grands sedums, graminées, etc.).
  • Protéger, si ce n’est déjà fait, les plantes frileuses laissées dehors pendant la mauvaise saison. Pour celles cultivées en pot, il faut enrober le pot de plastique à bulles car les racines sont davantage exposées au froid dans les contenants.
  • Quand le temps est sec, ne pas oublier d’arroser les plantations récentes et les plantes cultivées en potées ou jardinières.
  • Tant qu’il ne gèle pas, continuer les plantations des plantes bulbeuses ou bisannuelles à floraison printanière, des plantes vivaces bien rustiques, des arbres et des arbustes.
  • Donner davantage de lumière aux plantes d’intérieur. Soit en ouvrant les rideaux dans la journée, soit en rapprochant les potées des fenêtres, soit en éclairant avec des lampes horticoles.
By |2009-11-01T19:08:58+00:00novembre 2nd, 2009|jardinage et travaux au jardin|2 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

2 Comments

  1. alain of paris 2 novembre 2009 at 22 h 55 min

    Tu es plus en avance que moi ! En fait, j’attends que le balcon se dénude tout seul, en me contentant de ramasser les feuilles qui tombent en masse. Je poserai des protections quand les gelées seront plus menaçantes.
    Les voiles d’hivernage laissent passer l’eau de pluie, mais cette dernière est rarement suffisante pour bien arroser toutes les potées. Quand il ne gèle pas, il faut donc découvrir un peu et arroser. Il faut ensuite enlever l’eau qui reste dans les soucoupes juste avant de refermer les voiles en fin de journée. Ceci pour les arbustes et plantes vivaces. Les plantes bulbeuses restent en général au sec complet.
    Bonne nuit et bonne semaine.

  2. Plantine 2 novembre 2009 at 22 h 29 min

    Plus de feuilles à rammasser !
    Samedi, avant qu’il ne se mette à pleuvoir, j’ai tout taillé les plantes, puis, j’ai tout ’emballé’ dans du voile d’hivernage : on dirait des paquets cadeaux ! c’est la première année que je fais ça, et je me demande si l’eau passe à travers ou non.
    Si non, est-ce qu’il faut que j’arrose un peu de temps en temps – j’ai peur que tout se déssèche, mais j’ai aussi peur que ça gèle si c’est mouillé ? que faire ?
    Merci de ton aide.
    Bonne nuit Alain.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok