Quelques plantes souffrent de la canicule sur mon balcon

/, météo et climat, Paris, plante vivace, potée ou jardinière/Quelques plantes souffrent de la canicule sur mon balcon

Quelques plantes souffrent de la canicule sur mon balcon

Feuilles jaunes sur le pied de pigamon (Thalictrum), balcon, jardinière, été, canicule, Paris 19e (75)
Avec les températures aussi élevées de ces derniers jours, certaines plantes commencent à montrer des signes de fatigue sur mon balcon.

Je me suis absenté seulement deux jours, et malgré un copieux arrosage avant de partir, cette courte absence a suffi pour permettre au terreau de s’assécher rapidement et les plantes qui aiment une certaine fraicheur ont souffert.

Feuilles jaunes sur le pied d'Alcathea, balcon, jardinière, été, canicule, Paris 19e (75)
Mon beau pied de pigamon (Thalictrum ‘Splendide White’) en pleine floraison a quelques feuilles qui ont complètement jauni. Comme si on était en fin d’été… Mes deux pieds d’Alcathea, grands buveurs et perpétuels assoiffés, ont aussi du mal à résister à cette chaleur intense. En une journée, ils assèchent le substrat de leur jardinière et il faut les arroser copieusement tous les jours. Deux jours, c’étaient déjà beaucoup trop. Un arrosage oublié et hop, c’est l’automne avant l’heure !

Le pire, c’est le pied de filipendule (Filipendula purpurea ‘Hjordis’) pourtant magnifique. Arrosé le matin, les grandes et belles feuilles s’écroulent de plus en plus au fur et à mesure que les heures passent. Je vais l’installer toute seule dans un pot à réserve d’eau car je n’arrive pas à l’arroser suffisamment.

Nous ne sommes qu’en juin, cela permet encore de corriger les plantations pour un bel été fleuri. Dans la mesure où l’on trouve encore les plantes souhaitées dans les jardineries, ce qui est loin d’être évident.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. Chasseriau Michèle 23 juin 2017 at 21 h 18 min

    Moi aussi mes cosmos n’arrivent pas à grandir ils sont minus!
    Ayant acheté un Thalictrum ‘Splendide White, il est superbe et j’en suis très contente mais il est arrosé tous les jours!
    Il faut avouer que la grosse chaleur à fait des dégâts dans les jardins, par exemple roses brulées sur tous les rosiers hauts!

  2. jpp 23 juin 2017 at 11 h 54 min

    Je n’ai pas recours aux jardineries mais ce sont mes semis qui sont ne retard , très perturbés par le temps froid de Mai.

  3. Thierry Cornu 23 juin 2017 at 8 h 59 min

    Dans les jardineries, il serait temps que les commerciaux (ce terme me semble plus approprié que conseiller à la vente) apprennent à vendre les plantes adaptées aux situations.
    Avec vos connaissances et votre recul, les plantes s’en sortent de justesse.
    Imaginez la même situation chez un particulier moins informé….

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui