divers

Le Potager du Roi listé parmi les sites du patrimoine culturel menacés dans le monde

Les arbres fruitiers du Potager du Roi en automne, Versailles (78)Le World Monuments Fund (WMF) a annoncé aujourd’hui la liste du programme World Monuments Watch 2018 qui met en avant un ensemble varié de sites du patrimoine culturel confrontés à de grandes menaces, comme des conflits, des catastrophes naturelles, le changement climatique ou l’urbanisation, ou offrant des possibilités uniques de préservation. Cette liste comprend 25 sites répartis sur plus de 30 pays et territoires, dont l’origine remonte de la préhistoire au vingtième siècle, avec notamment Le Potager du Roi en France.

World Monuments Fund (WMF)Parmi ces sites, le Watch 2018 intègre notamment des régions qui ont été frappées par la récente série d’ouragans et de tremblements de terre et qui vont avoir besoin en urgence d’un plan d’évaluation et de préservation de leur patrimoine culturel endommagé (sites sinistrés aux Caraïbes, dans le golfe du Mexique et au Mexique), un ensemble de maisons, d’églises et de centres communautaires méconnus en Alabama où se sont déroulés des événements décisifs du mouvement pour les droits civiques (sites des droits civiques en Alabama, États-Unis), un marché autrefois très animé qui a été réduit en cendres lors d’affrontements entre le gouvernement syrien et les adversaires du régime (souk d’Alep, Syrie), trois jetées historiques menacées par les effets du changement climatique (jetées de Blackpool, Angleterre), l’une des deux synagogues restantes d’une communauté juive jadis florissante (synagogue Eliyahu Hanavi, Alexandrie, Égypte), un groupe de bâtiments vulnérables à l’architecture moderne symbolisant l’espoir d’une nation fraîchement indépendante (architecture post-indépendance de Delhi, Inde), ainsi que la ligne ferroviaire rurale pour passagers au Chili (Ramal Talca-Constitución, Chili).

La liste biennale du World Monuments Watch a pour ambition de protéger le patrimoine historique, de préserver la mémoire collective et de renforcer les liens sociaux en faisant connaître ces sites et leurs enjeux à l’échelle internationale, mais également en identifiant des possibilités qui permettent aux communautés locales de collaborer avec des organismes de conservation, des agences gouvernementales et des mécènes d’entreprise.

« En mettant en place une coalition internationale, le World Monuments Watch protège à la fois les sites et le patrimoine historique commun qu’ils incarnent », explique le Président-directeur général du WMF, Joshua David. « Nous sommes peut-être davantage réputés pour l’excellence de nos pratiques de conservation, mais ce sont les conséquences humaines de notre travail qui nous tiennent le plus à cœur. Des sites comme les 25 figurant au Watch 2018 sont des lieux où nous nous rassemblons en tant que citoyens du monde et dans lesquels nous renouvelons notre engagement envers la justice, la culture, la paix et la compréhension. »

Arbre fruitier palissé, Potager du Roi en automne, Versailles (78)Sites Watch 2018

  • Sites sinistrés aux Caraïbes, dans le golfe du Mexique et au Mexique
  • Government House, St. John’s, Antigua-et-Barbuda
  • Sirius Building, Millers Point, Sydney, Australie
  • Ramal Talca-Constitución, province de Talca, Chili
  • Grand théâtre, Palais du Prince Gong, Pékin, Chine
  • Synagogue Hanavi Eliyahu, Alexandrie, Égypte
  • Takiyyat d’al-Gulshani, Le Caire, Égypte
  • Potager du Roi, Versailles, France
  • Architecture post-indépendance de Delhi, Inde
  • Minaret Al-Hadba, Mossoul, Irak
  • Lifta, Jérusalem, Israël
  • Amatrice, Italie
  • Gymnase de la préfecture de Kagawa, Takamatsu, préfecture de Kagawa, Japon
  • Quartier juif d’Essaouira, Maroc
  • Paysage culturel de Sukur, zone de gouvernement local de Madagali, Nigeria
  • Quartier historique de Karachi, Pakistan
  • Cerro de Oro, vallée de Cañete, Pérou
  • Tebaida Leonesa, El Bierzo, León, Espagne
  • Souk d’Alep, Alep, Syrie
  • Fleuve Chao Phraya, Bangkok, Thaïlande
  • Jetées de Blackpool, Blackpool, Royaume-Uni
  • Buffalo Central Terminal, Buffalo, New York, États-Unis
  • Sites des droits civiques d’Alabama, Alabama, États-Unis
  • Vieille ville de Ta’izz, Ta’izz, Yémen
  • Paysage culturel des monts Matobo, Matoto, Matabeleland méridional, Zimbabwe

Les arbres fruitiers du Potager du Roi en automne, Versailles (78) (suite…)

Collectes de déchets chimiques à Lognes, Vitry, Mantes et Bois d’Arcy

Logo EcoDDSLe 14 octobre 2017, EcoDDS, société à but non lucratif, poursuit ses collectes de déchets chimiques rapportés par les particuliers en région Ile-de-France sur les parkings de différents magasins Leroy Merlin.

Les collectes auront lieu de 10h à 17h sur les parkings des magasins concernés. Des animateurs seront présents lors de la collecte pour rappeler les bons gestes pour la protection de l’environnement.

Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de contenu, les déchets chimiques usagés peuvent en effet présenter un risque pour la santé et l’environnement ; ils ne doivent pas être jetés dans les canalisations ni dans les poubelles classiques, mais ramenés en déchetterie ou lors d’opérations de collecte ponctuelle comme celles-ci.

Enquête nationale sur l’acceptation du passage au zéro pesticides dans les espaces verts

"Zéro pesticides" en espaces verts : Qu'en pensez-vous ?Plante & Cité et le laboratoire de recherche en économie et management de l’Université d’Angers lancent une enquête nationale sur l’acceptation du passage au « zéro pesticides » dans les espaces verts publics, avec le soutien de l’Agence Française pour la Biodiversité dans le cadre du plan Ecophyto.

Cette enquête repose sur une méthode innovante d’évaluation pour étudier et comparer les préférences des élus, des gestionnaires d’espaces verts publics, et des habitants, vis-à-vis des changements induits par ces nouvelles pratiques. Cette enquête socio-économique permettra d’identifier d’éventuels freins au changement et des leviers pour améliorer la communication autour du « zéro pesticides » auprès des trois publics ciblés.

Le questionnaire est accessible en ligne sur le site de Plante & Cité (rubrique « Projets »).
Compter 20 minutes pour répondre. Date de clôture le 1er décembre 2017. (suite…)

Attention aux intoxications liées à la consommation de champignons

Bolets, ceps, champignons, cueillette, photo Fotolia / Pavlo Vakhrushev
Le nombre de cas d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance a beaucoup augmenté. L’Anses, la Direction générale de la santé (DGS) et les Centres antipoison lancent une mise en garde à destination des amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter.

Depuis une dizaine de jours, les conditions météorologiques plus fraîches et humides favorisent la pousse de champignons, ce qui entraine une augmentation du nombre d’intoxications observées. En effet, si de juillet à fin août, les centres antipoison enregistraient un nombre de cas variant de 15 à 50 par semaine, 181 cas d’intoxication ont été enregistrés ces deux dernières semaines. Les conséquences sur la santé de ce type d’intoxications peuvent être graves (troubles digestifs sévères, atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe), voire mortelles. Cinq cas graves ont été enregistrés depuis le mois de juillet 2017.

Ces intoxications résultent, dans la majorité des cas, d’une confusion avec des champignons comestibles, d’où l’importance de rester vigilant, que l’on soit connaisseur ou que l’on pratique la cueillette ponctuellement. (suite…)

Recevoir des plantes par la poste, quelle galère !

Ne trouvant pas les plantes que je recherche en région parisienne, j’ai de plus en plus recours à des commandes et aux livraisons par courrier postal. J’ai profité de mes grandes vacances pour me faire livrer diverses commandes chez moi en me disant que je serai là pour réceptionner le colis dès son arrivée. Mais les livraisons effectuées par les services de la Poste se sont révélées particulièrement fantaisistes.La Poste, logoCela a commencé par un petit colis venant de Pologne et envoyé en recommandé international. En deux jours, il était en France, arrivé dans le centre postal d’Aubervilliers, donc très près de mon domicile dans le 19e arrondissement de Paris. Et bien le colis ne m’a jamais été livré et je n’ai pas été informé de son arrivée… Presque à destination le 23 août, je n’ai découvert son existence que cinq jours plus tard suite à un message de l’expéditeur qui s’étonnait que je n’aille pas récupérer mon colis. Avec la référence du recommandé et le suivi du courrier sur Internet, j’ai pu constater où il se trouvait sans possibilité d’avoir la moindre explication concernant son blocage. Et le lendemain je suis allé à tout hasard réclamer auprès du bureau de la Poste le plus proche de chez moi dans Paris. Et bien le colis était sur place, mais je n’en avais pas été informé (ni mail, ni avis de passage). Les pauvres plantes sont restées 8 jours enfermées, mais elles sont sauves, une a perdu la moitié de ses feuilles mais devrait repartir.

Pendant ce temps là, j’ai reçu trois autres avis de passage pour une lettre en recommandé avec accusé de réception et pour deux nouveaux colis. À chaque fois, la mention indiquée sur l’avis était mon absence. Hors à chaque fois, j’étais chez moi quand l’avis a été déposé !!! Si le livreur avait seulement sonné chez moi, j’aurai récupéré immédiatement les colis ou le courrier sans être obligé de me déplacer le lendemain… Je vous laisse imaginer mon humeur en descendant de chez moi et en ouvrant ma boite aux lettres avec l’avis de passage m’indiquant que j’étais absent.

En quinze jours, quatre envois, quatre problèmes. C’est beaucoup, beaucoup trop pour un service qui est loin d’être gratuit. Et pour la petite histoire, j’ai bien sûr manifesté mon mécontentement au guichet de la Poste où je suis allé récupérer mes lettres et colis. La réponse ? « Cela se produit dans 90 % des cas malheureusement »…

Sur ce, je dois encore aller chercher un colis de plantes aujourd’hui, car hier matin un avis de passage m’a été déposé alors que j’étais bien présent. Ça continue !!!

« Au quotidien, la Poste vous simplifie la vie. » Euh, pas vraiment, c’est plutôt tout le contraire.

Vendredi 1er septembre : et ça continue ! Ce matin, je suis resté chez moi toute la matinée, mais quand je suis allé chercher mon courrier à 14h, j’ai trouvé un nouvel avis de passage dans ma boite aux lettres avec le motif « absent du domicile ». Pas un coup de sonnette pour m’avertir. Et je ne pourrai récupérer ce colis que le lundi 4 septembre à partir de 17h. Mais de qui se moque-t-on ???

Enregistrer

L’esprit végétal jusque sur le slip ou le boxer avec Hom

Boxer ligne jungle, Hom, rentrée 2017La mode vestimentaire n’est pas un des thèmes que j’aborde sur mon blog Paris côté jardin, mais je fais une exception car la nouvelle ligne Jungle proposée par la marque Hom pour la rentrée et l’hiver 2017 met en avant des motifs végétaux, très tendances paraît-il.

Boxer ligne jungle, Hom, rentrée 2017Pour la marque Hom, « Jungle, feuille ou checks, l’automne sera floral ou ne sera pas ! »
La nouvelle ligne Jungle est disponible en boxer, slip, pyjama court et pantalon. (suite…)