Archives de mots clés: temps sec

Avec le printemps francilien sec, la pelouse jaunit

Pelouse desséchée dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
L’été commence à peine que déjà certaines pelouses en Île-de-France ont pris un aspect grillé peu engageant dans les endroits où des arrosages réguliers et suffisants n’ont pas compensé le déficit des pluies du printemps.

Pelouse desséchée dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)
Le spectacle est impressionnant dans le parc de Bagatelle, même si le gazon devrait reverdir dès que les pluies reviendront. Ce jaunissement déjà très étendu intervient tôt, avant même que l’été et les fortes chaleurs s’installent.

Depuis le début du mois de mai, les conditions anticycloniques prédominent dans le nord-est de la France. Le temps est resté calme et sec dans le bassin parisien. Le manque de pluies le plus important a été relevé dans le sud de l’Île-de-France (déficit de 75% sur Melun). Le temps très ensoleillé des dernières semaines, un vent d’Est continental qui a soufflé très souvent et qui a engendré une faible humidité de l’air associés à des températures supérieures aux normales (+2°C), toutes ces conditions météorologiques ne sont pas favorables à la croissance des végétaux. Le manque d’eau en surface provoque un stress hydrique important. Mais grâce à un automne et à un hiver correctement arrosés, le niveau des nappes phréatiques reste bon aussi bien en Beauce que sur le bassin parisien. (Source : La Chaine Météo, 15 juin 2015)

Vent des Rameaux 2011 à l’est, année de sécheresse ?

Le jour des Rameaux, dimanche dernier (17 avril 2011), le temps a été très beau avec un grand ciel bleu et un soleil radieux toute la matinée, avec un petit vent faible venant de l’est, plus soutenu au cours de la journée. Ce vent des Rameaux serait celui qui devrait dominer pendant l’année 2011. Nous préparons nous à une belle année ensoleillée, mais sèche ?

Chaque année, je relève la direction du vent dans la matinée du dimanche des Rameaux. J’ai souvent constaté qu’elle indiquait avec une bonne fiabilité la direction des vents pour les mois du printemps et de l’été qui suivent, localement bien sûr. Le vent d’est qui a soufflé sur Paris ce dimanche 17 avril 2011 ne présage en rien des vents qui souffleront ailleurs que sur la capitale.

« Vent bénit aux Rameaux, ne change pas de sitôt. »

« Le vent du jour du buis, dure aussi longtemps que lui. »

Un vent d’est, cela signifie pour la France et la région parisienne un temps plutôt ensoleillé, avec un fond de l’air en général un plus frais qu’avec un vent du sud et surtout sec, voire très sec, sans aucune précipitation, contrairement aux vents provenant de l’ouest qui se sont chargés d’humidité en passant sur l’océan. Les jardins sont déjà très secs en ce moment, il faut déjà beaucoup arroser.

« Le vent qui tire pour les Rameaux, tire toute l’année. »

Est-ce que le beau temps et la sécheresse vont continuer ?

  • Les prévisions de Météo-Paris indiquent : « Dans ces conditions, il va sans dire que la sécheresse va encore s’accentuer, d’autant que la situation pourrait rester bloquée durant tout le restant du mois d’avril. » Les prévisions des mois suivant indiquent plutôt une situation de sécheresse.
  • Les prévisions saisonnières de La Chaine Météo annoncent un printemps doux et un été orageux. Avril chaud et sec, juillet assez chaud et assez sec.

Puisque nous sommes en pleine période de semis ou de plantations, c’est le bon moment pour agir préventivement, en choisissant des espèces végétales moins exigeantes en eau. Pour les potées et jardinières, il faut prévoir des cache-pot afin de ne pas gaspiller l’eau d’arrosage. Au potager, il faut envisager tout ce qui limitera fortement les arrosages (plantation dans un sillon profond ou avec une cuvette permettant de garder les eaux d’arrosage, paillis épais dès que le sol sera bien réchauffé, installation de tuyaux microporeux ou de goutte-à-goutte).