Surveiller ses plantes d’intérieur en plein hiver

Avec le chauffage allumé dans les intérieurs, l'air ambiant plus sec qui en résulte et le manque de lumière, nos plantes d'intérieur sont davantage sensibles aux maladies et aux ravageurs. Ces derniers se développent aussi beaucoup plus vite dans les intérieurs confinés. La surveillance s'impose !

Émission sur les nouveaux ravageurs du jardin sur RMC

Suite au dossier publié début mars dans le magazine Rustica sur les nouveaux ravageurs du jardin, Patrick Mioulane qui anime l'émission jardin sur la radio RMC chaque samedi de 6h à 8h, m'a invité hier matin à venir parler de ces bestioles qui s'attaquent à nos plantes tels que les buis, les fruits rouges, les tomates et bien d'autres. Voici le podcast de l'émission si vous souhaitez l'écouter ou la reécouter.

Par |2015-04-19T06:08:27+02:0019 avril 2015|maladie ou ravageur|1 Commentaire

Tomates douchées

La succession des périodes de fraîcheur, de fortes pluies et de coup de chaud plus secs malmènent les fruits et les légumes, notamment les tomates qui n'apprécient pas des conditions trop froides et humides en été, ni des trop grandes variations thermiques. La surveillance s'impose pour prévenir une invasion de mildiou qui a déjà fait son apparition dans certains jardins d'Île-de-France.