Archives de mots clés: Antoine Dorotte

Top Roots d’Antoine Dorotte au Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e)

Top Roots, Antoine Dorotte, Fiac Hors les Murs, Jardin des Plantes de Paris en automne, Paris 5e (75)

Top Roots est une création de l’artiste français Antoine Dorotte qui présente une sorte de cocotier nain reposant sur ses trois uniques palmes, surplombé de ses racines, qui forment un casque de tresses “dreadlocks” rastafaries et renvoient aux cultures Rastafari et hippie.

Métaphore à la fois de l’exotisme et d’une certaine forme d’insouciance, mais aussi d’une surexploitation des matières premières naturelles au risque de mettre en péril les équilibres écologiques, le palmier reste largement “irrationnel et fictif” selon l’artiste, qui évoque notamment “sa présence dans les oasis, qui sont régulièrement le fruit de mirages”.

Top Roots, Antoine Dorotte, Fiac Hors les Murs, Jardin des Plantes de Paris en automne, Paris 5e (75)

Top Roots d’Antoine Dorotte / FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes
Bronze, 140 x 80 x 80 cm
Oeuvre présentée par la galerie ACDC, Bordeaux.

Una misteriosa bola (2011) Antoine Dorotte, FIAC Hors les murs au jardin des Tuileries

Una misteriosa bola (2011) Antoine Dorotte, FIAC Hors les murs au jardin des Tuileries, Paris 1er (75)
Una misteriosa bola est une boule recouverte d’écailles, qui pourrait appartenir au règne animal, mais dont le diamètre imposant et le matériau utilisé — le zinc — lui confèrent une dimension architecturale.

La sphère, à l’aspect mi-animal mi-végétal, entre pangolin et artichaut géant, est une sculpture-gravure évolutive. Le zinc est amené à changer de teinte en fonction des conditions d’installation, de l’environnement et du climat. La peau métallique de « la bola » est donc sujette à différentes mues, à d’irréversibles métamorphoses, processus témoignant d’une entropie à l’oeuvre.

Una misteriosa bola (2011) Antoine Dorotte, FIAC Hors les murs au jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Una misteriosa bola (2011)
Zinc, acier, bois
5 m de diamètre.
Présentée par ACDC, Bordeaux.

(suite…)

La Fiac Hors Les Murs aux Tuileries

Body, 2011, Jean-Luc Moulène, FIAC Hors les murs, Jardin des Tuileries, Paris 1er (75), 16 octobre 2011, photo Alain Delavie

Pour la sixième année consécutive, la FIAC s’est associée avec le Domaine national du Louvre et des Tuileries pour présenter, au cœur du Jardin des Tuileries, un programme d’œuvres extérieures.

L’intérêt croissant des galeries et des artistes, ainsi que le cadre exceptionnel du jardin, permettent de rassembler chaque année une vingtaine de projets conjuguant installations, sculptures, performances ou œuvres sonores qui, en interaction avec le public, prennent corps entre les allées, les bassins et les pelouses du jardin.

Jardin des Tuileries
Tous les jours de 7h30 à 19h30
La FIAC se déroule du 20 au 23 octobre 2011 au Grand Palais.
(suite…)