Les achats de sapins de Noël en 2016

Infographie, sapins de Noël naturels ou artificiels, AFSNN - VALHOR, 2016

Depuis le début du mois de décembre, la plus grande partie des achats de sapins de Noël a déjà été effectuée, plus de 60 % des acheteurs faisant l’acquisition de leur sapin pendant la première quinzaine. Avec une nette préférence pour les sapins de Noël naturels.

Au cours de l’hiver 2015-2016, 22 % des foyers français ont fait l’acquisition d’un sapin (-1,4 point par rapport à 2014), parmi lesquels 83,1 % ont fait le choix du naturel, contre 16,9 % pour l’artificiel.

Les français sont attachés à la tradition de Noël et à son symbole incontournable : le sapin de Noël naturel. Mais malgré cet attachement, l’année 2015 a affiché, pour la première fois depuis des années, un léger fléchissement des ventes de sapins de Noël naturels (baisse de 1 point par rapport à 2014), principalement lié à l’actualité tragique du mois de novembre. Ainsi, d’après l’étude réalisée en décembre 2015 pour FranceAgrimer et VAL’HOR, 5,3 millions de sapins de Noël naturels ont été acheté en décembre 2015 ce qui représente un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros.

Infographie, dates des achats de sapins de Noël, AFSNN - VALHOR, 2016

Enregistrer

Partages 0

Commentaire (1)

  1. jpp

    Il en est du sapin comme du ragondin. A partir d’élevages abandonnés le ragondin a envahi les rivières et mine les berges. idem les plantations de sapin non rentables ,à l’abandon, acidifient le sol et mitent les paysages(cas classique de la petite parcelle dont on hérite, qu’on plante en sapins et puis qu’on abandonne). Les sapins replantés dans les jardins des particuliers sont un autre problème : sympathiques ou catastrophiques selon les cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *