Couleurs d’automne dans le cimetière du Père Lachaise

Arbre et tombeaux, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Le week-end dernier je suis allé faire un tour dans le cimetière du Père Lachaise, le plus grand espace vert de Paris où les arbres nombreux avaient pris de belles couleurs d’automne. Et bien sûr, avec de nombreux chrysanthèmes, Toussaint oblige.

Cotoneaster et feuilles mortes, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
La météo n’était pas terrible, mais les couleurs étaient assez vives et soutenues pour ressortir parmi la grisaille ambiante.

Arbre et tombeaux, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)Je ne suis pas un spécialiste des arbres, mais ce beau sujet doré doit être un noyer du Caucase, Pterocarya fraxinifolia.

Chrysanthème à grosses fleurs, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Un arbre aussi doré, c’est remarquable ! Assorti aux grosses fleurs de ce chrysanthème des fleuristes.

Arbre et tombeaux, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Le froid peut arriver, les oiseaux ont des réserves de petits fruits… Les cotoneasters sont bien chargés.

Cotoneaster, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)

Chrysanthèmes à petites fleurs doubles, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Les chrysanthèmes à petites fleurs doubles séduisent toujours autant, avec des couleurs plus ou moins pimpantes.

Cotinus flamboyant, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
L’effet cotinus, noyé parmi les autres arbres et arbustes. On ne voit que cet arbuste aux couleurs si vives et chaudes.

Chrysanthème à petites fleurs doubles rouille, cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)Le saviez-vous ?
La surface actuelle du cimetière est de 43 hectares. Il totalise aujourd’hui 70 000 concessions. Il est ombragé de 4 134 arbres de 13 essences différentes : principalement des érables, frênes, thuyas et marronniers auxquels s’ajoutent quelques platanes, robiniers, hêtres, tilleuls, acacias, sophoras, noyers… Dans la 77e division, se dresse le doyen, un érable de Montpellier de plus de 150 ans, haut de 13 mètres et de 1,90 mètre de circonférence.

Enregistrer

Partages 0

Commentaire (1)

  1. jpp

    Certains arbres ont pris leurs couleurs d’automne , d’autres pas encore (alors qu’ils le devraient). Cela donne des gammes de couleurs étonnantes , des dégradés somptueux : je n’ai jamais vu la grande perspective depuis le pavillon Hérold vers le lac aux Buttes-Chaumont aussi belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *