Vues printanières de la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris

/, parc ou jardin, Paris/Vues printanières de la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris

Vues printanières de la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris

Isatis tinctoria, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Paris 5e (75)
Le soleil et la douceur de cette journée fériée ont fait sortir les Parisiens hier, nombreux à avoir parcouru les allées du Jardin des Plantes de Paris baigné de lumière. Et très fleuri !

Grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Paris 5e (75)
La grande perspective du Jardin des Plantes offrait hier un bain de soleil, de foule et de fleurs. Et de senteurs aussi, car certains parterres embaument.

Genêt, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Paris 5e (75)
Du soleil dans le ciel, du soleil dans certaines fleurs.

Pensées et myosotis, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Grande Galerie de l'évolution, Paris 5e (75)Si vous voulez admirer une belle palette de pensées et autres fleurs printanières, c’est le moment d’aller faire une balade dans le Jardin des Plantes de Paris. Toutes les variétés de pensées, de myosotis et de giroflées sont étiquetées.

Pensées, myosotis, giroflées, pavots d'Islande, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Paris 5e (75)
Décor traditionnel, les pavots d’Islande (Papaver nudicaule) dressent leurs larges corolles vers le soleil et les promeneurs. Des fleurs à profusion !

Pavots d'Islande, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, serre, Paris 5e (75)
Le temps hier était presque estival, une douceur rêvée pour se promener et flâner dans le jardin.

Pavots d'Islande, pensées, giroflées, myosotis, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, serre, Paris 5e (75)
Des lignes de fleurs à perte de vue… Toutes plus lumineuses les unes que les autres.

Pavots d'Islande, pensées, giroflées, myosotis, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, serre, Paris 5e (75)
L’axe structuré par les cinq carrés composant la perspective est resté inchangé depuis la création du Jardin des Plantes, mais les cultures ont évolué au cours des siècles.

Pavots d'Islande, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, Paris 5e (75)
Entre une double allée de platanes, les carrés fleuris composent une vaste perspective qui s’étend sur 480 mètres et 2,5 hectares entre les statues de Lamarck, côté Seine, et de Buffon, côté Grande Galerie de l’Évolution.

Pavots d'Islande, grande perspective du Jardin des Plantes au printemps, grande galerie de l'évolution, Paris 5e (75)
Profitez-en sans trop tarder, car avant la fin du mois de mai, les plantations vont être renouvelées pour permettre l’installation des décorations florales estivales.

By |2016-05-05T21:44:14+00:00mai 6th, 2016|fleur, parc ou jardin, Paris|4 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

4 Comments

  1. mamiefanfan 6 mai 2016 at 14 h 09 min

    beaux jardins bien fleuris et ensoleillés. quel plaisir de s’y promener !!

  2. Michèle 6 mai 2016 at 11 h 32 min

    Choix des plantes bien choisis, c’est lumineux, coloré et très ensoleillé! Superbe! et quel plaisir de se promener dans ces allées! Merci

  3. @nnie54 6 mai 2016 at 11 h 05 min

    Coloré, printanier, vive le printemps donc pour les Parisiens !
    @nnie

  4. Josette 6 mai 2016 at 9 h 35 min

    Très joli et spectaculaire ! Heureux promeneurs …

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui