Des plantations pédagogiques avec les lycéens éco-responsables d’Île-de-France

/, événement, Île-de-France, jardinage et travaux au jardin/Des plantations pédagogiques avec les lycéens éco-responsables d’Île-de-France

Des plantations pédagogiques avec les lycéens éco-responsables d’Île-de-France

Logo NatureparifLes 18, 19 et 20 novembre 2015, 50 lycées répartis sur toute l’Île-de-France vont planter plus de 430 plants d’arbres et d’arbustes dans le cadre de l’opération « Plantons pour la COP » coordonnée par Natureparif, l’Agence régionale pour la Nature et la Biodiversité en Île-de-France.

Logo de l'opération Plus d'arbres, plus de vie !
En mai dernier, 500 lycéens participaient à une simulation de négociations climatiques pilotée par les académies de Paris, Versailles et Créteil  et la DRIEE, en partenariat avec la Région, dans le cadre du dispositif « Lycées éco-responsables ». À l’issue d’une journée d’échange au Lycée du Bourget, les jeunes participants s’accordaient sur une solution phare pour le climat : la reforestation par la plantation d’arbres !

Pour les aider à atteindre cet objectif ambitieux, Natureparif, la Région Île-de-France et le F3E (Fondation pour l’éducation à l’environnement en Europe), à travers son programme « Plus d’arbres, plus de vie », ont proposé aux lycées franciliens des plants d’arbres et arbustes à planter dans leurs espaces verts. Plus de 50 lycées ont ainsi répondu à l’appel en commandant plus de 430 plants d’arbres ! Bouleaux, aulnes, chênes, érables, spirées, symphorines… sont autant d’essences qui seront remises aux lycées demandeurs les 18 et 19 novembre prochains (notamment à l’occasion de la journée Pédagogie annuelle organisée par Natureparif). Les lycéens procéderont ensuite à la plantation entre le 18 et le 20 novembre, quelques jours avant la COP21.

Cette opération, qui a été proposée aux lycées pilotes du dispositif « Lycées éco-responsables », répond aux enjeux et objectifs de celui-ci, en permettant aux lycéens de s’investir pour améliorer les espaces verts et la biodiversité de leurs lycées. Elle offre également la possibilité à l’ensemble de la communauté éducative de travailler sur un projet commun, puisque, dans la plupart des lycées, elle réunira proviseurs, professeurs et agents techniques.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui