Les petits coeurs de Valentine

Les petits coeurs de Valentine

Lamprocpanos (Dicentra) spectabilis 'Valentine' sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Plus que le nom commun de « coeur-de-Marie », celui de « coeur saignant » est plus approprié à cette belle variété récente au coloris rouge soutenu dont se parent les fleurs et les tiges.

Avec des arrosages réguliers qui maintiennent le substrat toujours frais, la floraison commencée au début du printemps se prolonge en mai et même au-delà s’il ne fait pas trop chaud. Depuis deux ans maintenant, cette variété s’est bien installée sur mon balcon où elle forme une grosse touffe  assez compacte. Les fleurs se succèdent et se renouvellent pour mon plus grand plaisir. Il faut veiller à enlever les gousses contenant des graines pour ne pas fatiguer inutilement la plante et privilégier une floraison plus abondante.

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

One Comment

  1. jpp 17 mai 2015 at 10 h 50 min

    On dit aussi « coeur de Jeannette »

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui