Muflier de la rue

Semis spontané de muflier dans une rue parisienne, à Montmartre, Paris 18e (75)
Il s’est échappé certainement d’une jardinière, d’une potée ou d’un coin de jardin parisien et il est venu se semer et pousser au pied d’un immeuble dans une rue parisienne, la rue de l’Abreuvoir, non loin de la place Dalida sur la Butte de Montmartre (Paris 18e). Où maintenant il fleurit gentiment…

Les mufliers ne sont plus assez cultivés dans nos jardins contemporains. Et pourtant, ils fleurissent généreusement, se ressèment avec facilité et résistent bien aux hivers parisiens. Et puis il en existe de toutes les tailles, de toutes les couleurs ou presque. Pourquoi un tel désaveu ? Difficile à dire.

Commentaires (3)

  1. mamiefanfan

    la nature est toujours la plus forte, et les fleurs « percent » parfois le béton. et c’est tant mieux !!!

  2. jpp

    Le muflier passe brillamment le test de St-Serge : ombre et terre trop calcaire. Il y est souvent « bonzaïsé » comme sur la photo. Il faisait partie de la palette végétale d’Édouard André et Barillet-Deschamps lors de la création des Buttes-Chaumont.Je ne pense pas qu’il ait disparu tellement de nos jardins d’amateur.

  3. nicole

    oui, pourquoi ? tellement florifères, élégants, pas compliqués, et quelle gamme de couleurs !!! hélas, comme pour les pensées, les jardineries ne proposent que quelques coloris, toujours les mêmes …. et très difficile de trouver des graines en coloris séparés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 Partages
Partagez23
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez