Un été tout en blanc…

Massif blanc, 50 years rhs Britain in Bloom, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni
Après le festival de couleurs des coléus, voici une sélection de fleurs d’été blanches, photographiées ces derniers jours en France, en Angleterre et en Suisse. Et pour ouvrir ce défilé immaculé, un superbe massif monochrome blanc réalisé par la Royal Horticultural Society lors du dernier Hampton Court Flower Show.

Dipladénia blanc sur la rive du lac Léman à Montreux, Suisse

Le dipladénia est de plus en plus souvent proposé en blanc. Les grandes fleurs en entonnoir ont beaucoup d’élégance. Encore plus avec le lac Léman qui scintille à l’arrière. Et avec quelques alysses odorants au pied.

Hydrangea paniculata à Neuilly-sur-Seine (92)
Les grosses têtes des hydrangéas paniculés ne sont très blanches qu’au début de leur floraison. Avec l’été qui s’avance, elles prennent une teinte rosée plus ou moins accentuée avec du vert. Mais pour le moment, ce sont de grosses boules de crème Chantilly.

Ammi visnaga, Jardin des Plantes en été, Paris 5ème (75)
Légère et graphique, Ammi visnaga fait le bonheur d’une foule d’insectes pollinisateurs qui viennent butiner en nombre sur les grandes ombelles blanches. Des semaines de floraison en été dans un massif très ensoleillé.

Bégonia tubéreux double blanc, Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
Pour les endroits ombragés (mais pas trop quand même), mettez quelques bégonias tubéreux aux grandes fleurs doubles blanches, avec un soupçon de rose au revers des pétales.

Astrances, Claye Souilly
Dans un terrain qui reste frais pendant la belle saison, les astrances fleurissent avec générosité, se couvrant de fleurs d’une grâce infinie. Cette année je les teste en jardinière et elles poussent très bien, il faut juste veiller à bien les arroser.

Pétunias à fleurs blanches, Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
Retour en plein soleil avec des pétunias à grandes fleurs simples et du laurier rose… Les premiers pouvant habiller le pied de l’autre. Les fleurs fanées ne sont pas belles, il faut prévoir des nettoyages fréquents.

Laurier rose (Nerium oleander) à fleurs blanches, Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
Retour à l’ombre avec un autre bégonia tubéreux à grandes fleurs doubles blanches, mais avec un feuillage pourpre qui met bien en valeur la floraison. À marier avec la petite euphorbe ‘Diamond Frost’, qui aime aussi un substrat frais et qui garde des proportions assez modestes, tout en se couvrant d’une myriade de petites fleurs.

Bégonia tubéreux à fleurs blanches, Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
Je ne pouvais pas faire l’impasse sur le Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’, incroyablement florifère et robuste. Un de mes grands chouchous ! Parfait en tapis en plein soleil ou dans une grande suspension ou jardinière. Attention, grand développement et gourmand en eau !

Tapis de Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' à Neuilly-sur-Seine (92)
Côté vivaces, les échinacées sont très raffinés en blanc. Avec un coeur vert et orange ma chère !

Echinacea, Claye Souilly
Les mufliers fleurissent pendant de longues semaines et parfois se ressèment avec abondance. En blanc, les variétés à grand développement sont de toute beauté.

Mufliers à fleurs blanches, Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
N’oublions pas les gauras, ces plantes qui vous sauvent l’été ! Quand le printemps a été gris et trop humide, quand les premières plantations ont mal poussé, vite quelques pieds de gauras et ce sont des semaines de floraison assurées avec des soins minimes. En pot, préférez les formes courtes, très florifères mais moins encombrantes.

Gaura forme courte sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Un autre bégonia tubéreux et pas n’importe lequel. Un des célèbres hybrides de la maison anglaise Blackmore & Langdon, baptisé du nom de Lancelot. Tout en pureté !

Bégonia tubéreux 'Lancelot', Blackmore & Langdon, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni
Pour continuer dans les fleurs XXL, voici les boules de neige d’Annabelle qui vont vite virer au vert amande en passant, mais en pleine floraison, cet hydrangéa est toujours spectaculaire.

Hydrangea arborescens 'Annabelle', Garden Center Schilliger, Gland, Suisse
Pour les coins chauds et secs, rien de mieux qu’un yucca aux fleurs de muguet géant. Mais si le muguet est fugace, le yucca dure pendant des semaines.

Yucca dans le parc des Buttes-Chaumont en début d'été, Paris 19e (75)
Et pour finir, retour à l’hydrangéa paniculé, un des meilleurs arbustes à fleurs pour l’été, à placer en plein soleil.

Hydrangea paniculata à Neuilly-sur-Seine (92)Quelle est votre fleur blanche préférée pour l’été ?

Commentaires (7)

  1. Tina de Nissa

    Les astrances. Sublimes.

  2. @nnie54

    Toutes ces fleurs que tu nous proposes de voir sont très belles et je crois que le blanc nous surprend toujours un peu. C’est si pur quelquefois mais il se transforme toujours un peu sur certaines variétés, et c’est toujours une surprise de découvrir une couleur qui apparaît.
    J’aime pas mal le gaura blanc, si léger et aérien.
    Bon ap-midi, @nnie

  3. Josette

    Un vrai régal ces photos ! Difficile de choisir. Peut être les hydrangéas pour leur volume et l’évolution du coloris au fil des jours..

  4. mamiefanfan

    bien que toutes ces fleurs soient jolies, je prèfère de loin les couleurs !!! juste un peu de blanc chez moi pour éclaircir un massif monochrome !

  5. nicole

    quel beau florilège ! je ne saurais pas choisir …. si, allez, le gaura, un petit chéri chez moi depuis fort longtemps !

  6. nanou

    magnifique !
    mais parfois les photos sont trompeuses , ainsi les alysses
    odorants en vrai sont tjs blanc grisé

  7. DALLA LONGA Gisèle

    « Magnificence »

    MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

978 Partages
Partagez11
Tweetez
+110
Enregistrer957
Partagez