Otiorhynque repéré !

Otiorhynque caché a coeur du feuillage d'un Dahlia merckii sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
L’otiorhynque est un petit charançon assez discret qui se repère davantage pas les dégâts qu’il provoque sur les feuilles qu’ils poinçonnent. Soigneusement blotti au creux des feuilles de mon Dahlia merckii, un adulte ne m’a pas échappé. Le temps de faire quelques photos et son sort était réglé, zigouillé !

Je ne dois plus en avoir beaucoup sur mon balcon parce que je n’ai pratiquement plus de feuilles découpées sur les rebords des limbes. Le dahlia n’a pas souffert, aucune de ses feuilles n’est grignotée. Et l’ennemi est trépassé. Enfin, celui que j’ai pu apercevoir…

Commentaires (5)

  1. jpp

    merci pour la photo : désormais, il est « wanted ».
    J’ai noté à la campagne une pullulation de ravageurs, plus nombreux me semble-t-il que les pollinisateurs. Particulièrement les pucerons sur fruitiers et rosiers.

  2. Michèle

    Cette année j’ai été envahie de criocères, même traitée contre, j’en ai encore!!je zigouille sans préavis!!Par contre j’ai pas vu d’otiorhynque, mais j’ai pas cherché, puisque je n’ai pas vu sortir mes dahlias plantés cette année!!Peut être boulottés par les baveux, nombreux il est vrai!!!

  3. mamiefanfan

    je ne savais pas de quoi elles avaient l’air, ces bestioles! donc j’en ai déjà vu chez moi, la prochaine fois, zigouillé sur le champ !!! j’en ai vu dans ma passiflore avec un tas de punaises vertes.

  4. théo

    oui mais l’histoire n’est pas terminée hélas ! ce n’est pas les feuilles mangées le pire, ce sont les oeufs qu’il aura eu le temps de pondre un peu partout et qui donneront naissance à des vers blancs à tête rouge, qui vont lentement mais sûrement grignoter vos plantes par la racine cet automne et l’hiver prochain : vous verrez des plantes « tristes », vous tirez un peu et….plus de racines ! surtout les sédums. Solution ? NéMATODES ! et c’est MAINTENANT !

  5. nicole

    voilà donc l’otiorhynque ! depuis le temps que j’en entends parler …. et j’en ai vu un l’autre jour sans savoir que …. entre les criocères du lys et les otiomachin ….grrrrrrrrrr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez10
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez